Vivre dans une résidence étudiante : comment faire pour que cela se passe bien ?

LogementVivre dans une résidence étudiante : comment faire pour que cela se...

Avant de partir sur les bancs de l’université, il convient de trouver un logement étudiant. C’est d’ailleurs l’étape la plus chronophage de toutes ! La recherche du logement s’étend et souvent, les jeunes diplômés optent pour la résidence étudiante. Comment choisir sa résidence étudiante ? Comment se déroule la vie en collectivité ? Doit-on payer une taxe d’habitation quand on vit en résidence étudiante ?

Comment choisir sa résidence étudiante ? 

Vous cherchez une résidence étudiante à Paris ou toute autre grande ville de France ? Sachez que pour choisir votre résidence étudiante, il existe plusieurs critères à prendre en considération :

  • La localisation : votre résidence étudiante doit évidemment se situer près de votre école ou d’un réseau de transports en commun qui mène à votre campus.
  • Les services proposés : les résidences étudiantes sont censées faciliter la vie des jeunes étudiants en mettant à disposition des machines à laver, de la restauration, une salle de sport, un parking, le Wi-Fi, etc.
  • Les animations : certaines résidences sont animées tant au niveau des aides pour les devoirs que pour les soirées détente.
  • Le prix : optez pour une résidence qui entre dans votre budget. Bien entendu, plus vous bénéficiez de services, plus le prix sera élevé. En outre, en fonction de la localisation, votre chambre sera plus onéreuse.

Le critère le plus important est vraiment la localisation. Il convient pour votre confort d’habiter au plus près de votre établissement universitaire. Bien sûr, le coût mensuel de la résidence doit être pris en compte pour voir s’il rentre dans votre budget.

Comment choisir sa résidence étudiante ? 
Source : shutterstock.com

Vivre dans une résidence étudiante : comment gérer la vie en collectivité ? 

- Advertisement -

La résidence étudiante comprend de nombreux avantages. D’un côté, on fait des économies au niveau du budget logement. De l’autre côté, on n’est jamais seul ! Cette sorte d’internat indépendant et en libre gestion s’adapte aux jeunes étudiants. En revanche, vivre dans une résidence étudiante comporte quelques inconvénients :

  • Les nuisances sonores : il peut être difficile d’étudier sérieusement lorsque les camarades font la fête ou écoutent la musique un peu fort ! Même avec une bonne isolation, une résidence étudiante est animée, surtout le week-end, ce qui est normal puisqu’il s’agit du lieu de résidence de dizaines de jeunes !
  • Le règlement interne : parfois, les résidences ont des règles strictes vis-à-vis des visites, des heures de fermeture du centre et du bruit.
  • Le manque d’intimité : vous vivez avec de nombreux étudiants qui auront forcément accès à votre vie personnelle plus simplement puisque vous allez vous croiser quotidiennement. En outre, vous risquez d’être plus facilement tenté par les sorties que par les devoirs.

Ces inconvénients ne sont pas la mer à boire ! Être jeune, c’est être résistant, tolérant et ouvert d’esprit. Vous êtes ici pour étudier, cela n’empêche ne rien de vous familiariser avec votre environnement et vos camarades. Il faut anticiper les petits aléas qui arrivent en résidence étudiante et s’équiper en conséquence : boules quies, planning pour fixer les heures de travail et les heures de détente, playlist de méditation pour rester zen et relativiser si les voisins font trop de bruit. Patience et maîtrise de soi sont les maitres mots pour rester calme et profiter de vos années d’étude.

Si vous n’êtes pas habitué à la vie en collectivité ou que vous n’êtes pas à votre aise, il est préférable de louer un appartement ou une chambre chez l’habitant, en fonction de votre budget. 

Astuce : pour un budget restreint, pensez à la collocation intergénérationnelle. Vous serez hébergé par une personne âgée contre une faible somme ou contre des services d’aide (courses, ménage, préparation des repas, compagnie).

Vivre dans une résidence étudiante : comment gérer la vie en collectivité ? 
Source : shutterstock.com

Faut-il payer une taxe d’habitation dans une résidence étudiante ? 

La taxe d’habitation pour les étudiants n’est pas valable si ces derniers habitent dans une résidence étudiante. De plus, tous les jeunes de moins de 21 ans ou de moins de 25 ans rattachés au foyer fiscal de leurs parents sont exonérés de cette redevance. D’autres cas de figure permettent de ne pas être soumis à la taxe d’habitation :

  • habiter dans une résidence étudiante
  • louer une chambre chez l’habitant
  • résider dans une chambre du Crous
  • être étudiant boursier
  • être locataire dans un logement meublé
  • ne percevoir aucun revenu

À savoir : Être étudiant n’est pas un totem d’immunité. Tous les étudiants qui n’entrent pas dans les critères susnommés sont soumis à la taxe d’habitation s’ils sont indépendants fiscalement.