Le tuteur de stage : rôle et missions

Vie étudianteÉtudesLe tuteur de stage : rôle et missions

Le tuteur de stage est souvent un rôle méconnu dans le processus de stage des jeunes. Pourtant, son statut et sa responsabilité en font un élément primordial de l’intégration des jeunes dans les différentes entreprises, et cela est stipulé sur toutes les conventions officielles signées quotidiennement en France. Fréquemment confondus avec le maître de stage, le tuteur n’est en réalité pas une personne salariée de l’organisation qui accueille l’étudiant. Nous allons définir ensemble ce qu’est un tuteur et quelle est la différence avec le maître de stage.

Tuteur de stage : quelle différence avec le maître de stage ?

Le maître est une personne salariée de l’entreprise qui s’assure de la bonne intégration et de l’encadrement des missions du stagiaire au sein de l’organisme professionnel. C’est la personne référente au sein de l’entreprise vers qui le stagiaire se tourne en cas de question, problèmes ou même propositions. C’est ce dernier qui s’assure de la bonne conduite du stagiaire au sein de l’entreprise et qui veille quotidiennement au bon déroulement des missions.

Le tuteur lui n’est absolument pas lié à l’entreprise. C’est en réalité l’un des enseignants de l’élève en stage qui est chargé de veiller sur le bon déroulement de ce dernier. Il n’est donc pas là au quotidien pour assister le stagiaire au sein de l’entreprise, mais il est le lien entre la formation de l’élève et l’entreprise dans lequel se déroule l’expérience. Le maître et le tuteur travaillent ensemble et évaluent collectivement le travail de l’élève à la fin de la mission. Ils échangent régulièrement pendant la toute la durée de l’expérience professionnelle.

Tuteur de stage : quelle différence avec le maître de stage ?
Source : shutterstock.com

Quel est son rôle ?

- Advertisement -

Maintenant que vous avez identifié le fait que le tuteur ne fait pas partie de l’organisme qui accueille l’élève, il convient de définir quel est son rôle durant la mission. Son rôle est de s’assurer du bon déroulement de la mission pour l’étudiant et du respect des engagements de l’entreprise envers l’étudiant.

Il doit être à l’écoute et disponible pour l’élève. Ce dernier participe également au jury qui évalue l’étudiant et qui juge la qualité et la pertinence de l’expérience réalisée par l’élève. Il a donc un rôle de tutorat comme son nom l’indique, mais aussi d’enseignants puisqu’il évalue le parcours à la fin du processus.

Les missions de stage sans convention ne sont généralement pas soumises à l’obligation d’avoir un tuteur, étant donné qu’il s’agit de période de travail non conventionné par les établissements d’enseignements qui encadre cette pratique. Il existe certaines formations qui proposent l’accompagnement d’un tuteur malgré l’absence de convention.

Quelles sont ses missions ?

C’est vers lui que l’étudiant se tournera pour parler de ses journées, des problèmes qu’il peut y rencontrer et du respect ou non des conditions prévues dans la convention. Il a un rôle d’interlocuteur privilégié entre la direction de l’entreprise, l’élève et l’établissement scolaire concerné. Il permet d’inscrire l’expérience professionnelle acquise en entreprise dans la formation de l’élève et de s’assurer de l’intégration des notions et des compétences pendant le déroulement de ce dernier.

Vous connaissez désormais tout sur le tuteur et la différence avec le maître. Enseignants de l’élève et extérieur à l’entreprise, il est le premier interlocuteur des deux parties qui concernent un contrat de stage.