Chaque année, ce sont près de 500 000 étudiants qui recherchent un logement à Paris. Le marché de la location est extrêmement tendu dans la capitale. Il est donc vivement conseillé de ne pas attendre la dernière minute pour commencer à prospecter. Quels sont les conseils à suivre afin d’être certain de trouver un logement pour étudiant à Paris ?

Aborder Paris avec le budget approprié

Paris est la plus grande place universitaire d’Europe. Au niveau mondial, elle est la 2e ville au classement des métropoles les plus agréables où étudier (derrière Montréal). Elle dispose d’une offre universitaire quasiment inégalée (elle abrite près de 300 établissements de formation divers et variés) et le charme de la capitale attire touristes, actifs et étudiants. Ses atouts culturels, naturels et économiques en font une métropole recherchée, qui peut être difficilement abordable pour les étudiants qui ont besoin de s’y loger.

Afin de trouver un logement à Paris, il est conseillé de dépasser le budget moyen d’un étudiant qui est de 800€ minimum. Ce chiffre monte rapidement : le loyer d’un T2 en centre-ville se situe aux alentours des 1400 euros. Les loyers varient selon le type de logement, sa surface, sa localisation, mais aussi en fonction du propriétaire.

Au prix du loyer, il faut ajouter les charges du logement (les frais qui permettent d’entretenir les parties communes) ainsi que les dépenses de la vie courante : eau, électricité, Internet, alimentation et produits d’hygiène et de soin. Par exemple, le prix d’un forfait de métro parisien permettant d’emprunter les lignes de toutes les zones (du centre-ville jusqu’à la proche banlieue) est de 75,20€ par mois.

Le pôle de dépense d’un loyer correspond à 70 % du budget total des étudiants. Ces derniers cherchent donc des alternatives au logement classique à Paris.

Source : shutterstock.com

Adopter des modes de recherche et de logement alternatifs

28 % des étudiants parisiens optent pour le co-living, la location traditionnelle est délaissée au profit d’habitations en colocation dans des résidences étudiantes. Les logements y sont sécurités et sains. Les plans de construction permettent à plusieurs personnes d’y vivre en harmonie : les chambres y sont bien séparées, isolées et les espaces communs fonctionnels.

Malgré tout, 65 % des étudiants de la capitale recherchent un logement seul (studio ou T1) meublé. De plus en plus se tournent aussi vers les résidences étudiantes de Paris pour trouver ce type d’habitation. Ces structures offrent l’accès à plusieurs services, comme une laverie, voire une salle de sport.

C’est aussi une excellente solution pour les 20 % d’étudiants internationaux que compte la capitale. Les sites de recherche et de réservation des logements en résidence étudiante permettent aux candidats qui habitent loin de s’assurer d’arriver à Paris avec un logement prêt à les accueillir.

Ces nouveaux dispositifs de location présentent aussi l’avantage de permettre la mobilité étudiante. De nos jours, un cursus universitaire peut être suivi dans plusieurs villes ou pays. Avec un appartement meublé et tout équipé en résidence universitaire, il suffit de stipuler la durée de location souhaitée et de quitter le logement sans frais supplémentaires ni démarches chronophages et complexes.

Adopter des modes de recherche et de logement alternatifs
Source : shutterstock.com

Faire jouer les facteurs du prix du loyer et obtenir des aides

À Paris et en région parisienne, la localisation d’un logement influe très fortement sur le montant du loyer. Les arrondissements intra-muros les plus prisés par les étudiants sont les 15e, 13e, 11e et 5e. L’hypercentre est délaissé, les loyers étant trop hauts et le cadre peu propice à la concentration.

Afin d’accéder à des offres de logement étudiant au loyer plus modéré, il est vivement conseillé d’élargir son périmètre de prospection à la petite couronne. Les départements des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et de la Seine-St-Denis ont des loyers moins élevés pour des surfaces égales. Le budget moyen à prévoir dans ces communes se situe aux alentours de 770 euros. Paris étant très bien desservi, il est tout à fait envisageable de trouver une habitation en banlieue et de se rendre à l’université en empruntant le RER. Par exemple, au sein de la grande couronne, le loyer médian tombe à 620 euros.

Pour trouver un logement étudiant dans Paris ou à proximité, il est essentiel de construire un dossier de location solide et attractif pour les loueurs. À Paris, c’est la famille qui assure ce rôle pour les enfants dans 87 % des cas. Une très petite partie des étudiants qui ne disposent pas de garanties bénéficient de dispositifs gouvernementaux afin d’appuyer leur candidature.

Les sites internet spécialisés dans la location pour les étudiants proposent des alternatives et disposent de leurs propres garanties. Elles visent à renforcer les demandes de location des étudiants qui ne connaissent personne pouvant se porter garant pour leur logement. Contractées en collaboration avec de véritables établissements bancaires, ces aides peuvent aussi concourir au paiement des frais d’emménagement.

Trouver un logement étudiant à Paris à un prix correct est donc possible. Pour cela, il faut se tourner vers des modèles innovants et alternatifs en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here