Tout savoir sur les différents diplômes français

Vie étudianteÉtudesTout savoir sur les différents diplômes français

La formation en France est riche d’une multitude de filières et de diplômes qui permettent d’accéder à différentes compétences qui régissent le monde du travail. Les travailleurs diplômés ont tous des parcours différents et atypiques qu’il est parfois difficile de comprendre. Certains diplômes sont connus de tous quand d’autres sont moins populaires, alors qu’ils répondent aux attentes de milliers de jeunes mal informés.

Quels sont les différents types de diplômes en France ?

En France, impossible de parler de diplôme sans mentionner le baccalauréat. Les fameuses épreuves qui accompagnent la dernière classe du lycée et l’arrivée dans l’âge adulte, avec la majorité à 18 ans. Qu’il s’agisse d’un Bac pro, d’un bac technologique ou d’un bac général, la quasi-totalité des jeunes français passent un bac dans leur vie aujourd’hui. Mais, les différents diplômes qu’il découvrira tout au long de sa vie sont multiples. En effet, le bac peut être complété avec des études supérieures, mais il est également possible de choisir une autre voie. Faisons un tour d’horizon des différents cursus que peuvent emprunter les jeunes français.

Quels sont les différents types de diplômes en France ?
Source : shutterstock.com

Le brevet des collèges

C’est le premier diplôme auquel tous les Français sont confrontés. À la fin du collège et de la classe de troisième, les élèves sont convoqués pour 4 épreuves écrites, qui viennent s’ajouter à une note continue sur le travail effectué durant l’année. Il y a aussi une épreuve orale sur un sujet au choix de l’élève.

Le CAP

- Advertisement -

Le certificat d’aptitude professionnel est une voie qu’emprunte certains jeunes après le collège. D’une durée de 2 ans, il s’effectue dans un CFA ou un lycée professionnel. C’est une formation qui offre une qualification d’ouvrier ou d’employé qualifié à des jeunes dans un secteur défini. On compte aujourd’hui en France plus de 200 spécialisations en CAP qui apprennent aux jeunes à exercer un métier et à s’insérer rapidement dans le monde du travail. Les CAP concernent principalement les secteurs de l’industrie, du commerce ou encore les métiers du service.

C’est une excellente alternative pour les jeunes peu scolaire qui veulent rapidement gagner en autonomie et en maturité. En apprenant aux jeunes les rouages du monde du travail, les adolescents se préparent au mieux pour leur métier de demain.

La licence

La licence est une formation de 3 ans qui intervient après l’obtention du baccalauréat. Les licences se suivent à l’université ou dans des écoles de formation privées agréées par l’État. Elles donnent accès à des crédits ECTS reconnus dans le monde entier.

Il existe une multitude de licences dans les universités françaises qui se découpent sous différents formats. On trouve globalement quatre grandes familles  :

  • Les arts, les lettres et les langues étrangères.
  • Le droit, l’économie et la gestion
  • Les sciences humaines et sociales
  • Les sciences, la technologie et la santé

Parmi chacun de ces 4 pôles se regroupent plusieurs dizaines de licences accessibles aux étudiants français.

Le master

Le master est un diplôme qui s’obtient également à l’université, après l’obtention d’une licence. Il se déroule sur 4 semestres et il est considéré comme une formation de second cycle. Le master est échelonné par an. Les deux premiers semestres sont appelés master 1 et les deux suivants master 2. Un master 1 est considéré comme un bac +4 tandis qu’un master 2 pour un bac +5.

Parmi les masters, on retrouve des formations universitaires, mais également des masters différents comme les MBA qui proposent à de jeunes adultes d’apprendre à manager et diriger efficacement une entreprise ou un projet.

Le master
Source : shutterstock.com

Le doctorat

Le doctorat est le plus haut niveau de qualification en France. Il s’obtient après au moins 8 ans d’étude après l’obtention du baccalauréat, dans le cadre de cursus spécialement conçus pour les diplômes de troisième cycle. Ce type de formation est associé à de la recherche, c’est ce qui explique que le grade de docteur s’acquiert après la soutenance d’une thèse proposée par l’étudiant. Une fois cette thèse validée par un jury, l’étudiant obtient le grade de docteur, le plus haut niveau de qualification en France.

Les docteurs sont nombreux dans le domaine de la santé. C’est le cas aussi des scientifiques impliqués dans l’aviation et l’aérospatiale. 

Vous connaissez désormais tous les niveaux de diplôme en France. Nous espérons que ce guide vous a aidé à comprendre les différentes étapes du cycle universitaire français.