Tanzanie : se préparer à l’ascension du Kilimandjaro

Vie étudianteLoisirsTanzanie : se préparer à l’ascension du Kilimandjaro

Avec ses 5895 mètres d’altitude, le Kilimandjaro est le sommet le plus célèbre du continent africain et attire des milliers de visiteurs chaque année. Gravir le toit de l’Afrique est une aventure rêvée par de nombreux alpinistes et amateurs de randonnée.

Avant de se lancer à l’attaque de cette montagne mythique située en Tanzanie, il est essentiel d’être préparé et de se renseigner sur les informations les plus importantes avant le départ : voies d’accès, matériel, préparation physique, etc.

Petite remarque avant d’entrer dans le vif du sujet, sachez qu’il est obligatoire d’obtenir un visa pour la Tanzanie depuis la Belgique, la France et le Canada, entre autres, pour être autorisé à entrer dans le pays.

Les différentes voies d’accès au Kilimandjaro

- Advertisement -

Il existe 7 itinéraires différents pour atteindre le sommet du Kilimandjaro, à la durée et au niveau de difficulté variables. Voici une présentation des voies d’accès les plus connues et les plus empruntées.

Voie Machame

La voie Machame est l’itinéraire le plus populaire et offre le plus haut taux de réussite lors de l’ascension. Elle débute dans la forêt tropicale et permet d’atteindre le sommet en 6 ou 7 jours environ avec une bonne condition physique.

Surnommée la « voie Whisky », elle offre aux grimpeurs la possibilité d’admirer une grande variété de paysages, notamment car la montée et la descente se font par deux itinéraires différents.

Voie Marangu

La voie Marangu, aussi appelée « voie Coca-Cola », est la plus ancienne et la moins chère sur le Kilimandjaro. Plus courte que la voie Machame, les randonneurs peuvent rejoindre le sommet en 5 ou 6 jours.

Cet itinéraire est également le plus équipé de tous. Si vous préférez ne pas camper en tente lors de l’ascension, il est possible de dormir en hutte ou en refuge. La montée et la descente se font par le même chemin.

Voie Lemosho

La voie Lemosho possède l’itinéraire le plus pittoresque, renommé pour la beauté de ses paysages. En raison d’une durée d’ascension un peu plus longue, 7 ou 8 jours, elle est moins fréquentée et permet de s’éloigner de la foule, principalement les premiers jours.

À partir du quatrième jour, elle rejoint la voie Machame. La difficulté est donc similaire et la montée et la descente se font par des itinéraires différents.

Le matériel nécessaire pour l’ascension

Il est indispensable d’avoir le bon équipement pour partir à l’ascension du Kilimandjaro. Voici la liste des éléments recommandés :

  • Chaussures de randonnée
  • Bâtons de marche
  • Vêtements chauds
  • Veste et pantalon imperméables
  • Sac à dos
  • Lampe frontale
  • Casquette
  • Lunettes de soleil
  • Gourde

Vous devrez également avoir tout le matériel nécessaire pour passer la nuit en tente (sac de couchage, oreiller, matelas, etc.) ou en refuge. En général, cet équipement peut être fourni par l’agence locale par laquelle vous passer pour organiser l’ascension.

La meilleure période pour grimper le Kilimandjaro

Choisir la bonne saison est essentiel pour vous assurer de vivre une expérience dans les meilleures conditions. L’ascension du Kilimandjaro est possible tout au long de l’année, mais il est fortement recommandé d’éviter la saison des pluies (avril-mai et novembre-décembre).

Le mois de février est souvent considéré comme la meilleure période pour l’ascension, car les températures sont agréables et le climat est sec. En règle générale, les mois de janvier-février et septembre-octobre sont privilégiés par les grimpeurs.

Conseils pratiques pour réussir l’ascension

Il est essentiel de ne pas oublier que partir à l’ascension du Kilimandjaro est une épreuve physique qu’il ne faut pas prendre à la légère. La haute altitude et le terrain accidenté peuvent demander beaucoup d’efforts et une préparation en amont est indispensable.

Pour augmenter vos chances d’atteindre le sommet, entraînez-vous à marcher avec un sac à dos sur de longues distances, si possible sur des sentiers en montée. Selon votre condition physique, commencez à adapter votre corps quelques mois ou semaines avant le départ.

L’alimentation joue également un rôle important, pensez donc à adopter un régime sain et équilibré pour améliorer vos capacités et votre résistance.

Découvrir le reste de la Tanzanie en camping-car

La Tanzanie est un pays extrêmement diversifié qui ne se résume pas à sa célèbre montagne. Vous pouvez profiter de votre séjour pour combiner l’ascension et la découverte du reste du territoire.

Il est tout à fait possible de louer un camping-car en Tanzanie pour parcourir la savane, la forêt et les plaines à votre rythme. Cependant, il est recommandé de passer la nuit dans les emplacements définis par les autorités pour plus de sécurité.

Vous pouvez aussi faire un safari avec votre propre véhicule, mais il est conseillé de faire appel à un guide ou à une excursion spécialisée pour avoir de plus grandes chances de trouver et d’observer les animaux sauvages.