La vie étudiante est loin d’être calme et peut générer beaucoup de stress et d’angoisse. Le budget étudiant en général peu élevé, l’incertitude sur l’avenir, les cours et les dossiers à rendre sans arrêt, les stages à décrocher, l’éloignement avec la famille et les amis, le manque de soutien, l’obtention de certaines formations sont un aperçu rapide des facteurs de détresse psychologiques possibles. Pour ces raisons, il est important de connaître les dispositifs d’aides psychologiques afin de se faire aider si le besoin s’en ressent. Voici donc un panorama

Les structures d’aides psychologiques

Face à la détresse psychologique des étudiants, plusieurs structures d’accompagnement ont été mises en place pour pallier le problème. Depuis l’épidémie de covid-19, une explosion des cas de détresse psychologique a été enregistrée ce qui a amené le gouvernement à prendre des dispositions pour aider la population étudiante. Parmi celles-ci,  le chèque psy permet de profiter de 3 à 6 consultations gratuites. N’hésitez pas à vous renseigner sur ce dispositif.

Les structures d'aides psychologiques
Source : shutterstock.com

Les BAPU

Les Bureaux d’Aide Psychologique Universitaires abrégés BAPU sont des centres où il est possible d’être reçu, écouté et suivi gratuitement par des psychiatres et des psychologues. Pour cela, il suffit de présenter votre carte étudiante et d’être affilié à la Sécurité sociale, ce qui est de toute façon obligatoire pour pouvoir s’inscrire administrativement dans un établissement d’enseignement supérieur. Ces centres vous accueillent ponctuellement, mais aussi sur le plus long terme en fonction de vos besoins.

Les services de santé universitaire (SUMPPS, SIUMPPS, SSU)

Dans chaque université, il y a également des services de santé aux acronymes variables en fonction des établissements. Ils accueillent une équipe de santé pluridisciplinaire à l’organisation, elle aussi, variable en fonction des établissements. En général, on retrouve des infirmières, des médecins généralistes, des secrétaires et même parfois des psychologues. Ces services de santé permettent d’être reçu ponctuellement, mais par contre ce ne sont pas les meilleurs endroits pour être réellement suivi sur le long terme. Toutefois, les professionnels de santé peuvent très bien vous aiguiller vers des confrères plus à même de vous suivre dans le temps. Néanmoins, le grand avantage de ces structures et qu’il n’y a pas besoin de faire des kilomètres pour une consultation. Elles permettent de se soigner à l’université entre deux cours.

Les Happsy Hours de Apsytude

Les Hapsy Hours ont été créés à l’initiative de l’association Apsytude, fondée par deux psychologues. Ce sont des consultations psychologiques individuelles gratuites permettant de faire le point sur votre situation et de fixer des objectifs sur le long terme. Pour pouvoir bénéficier de ce suivi, il est nécessaire de prendre rendez-vous au préalable par le biais du site Apsytude. L’association s’est développée dans la plupart des villes étudiantes, et il est même possible de consulter des psychologues parlant des langues étrangères (espagnol, roumain, arabe, etc.) ce qui permet, par exemple, pour les étudiants étrangers de ne pas se retrouver confrontés à la barrière de langue.

Les services d’écoute psychologique

Se confier à un psychologue en présentiel peut être intimidant et tout le monde n’est pas forcément à l’aise avec le schéma traditionnel de parler à un psychologue en face à face. Auquel cas, se confier en distanciel par le biais d’une téléconsultation ou par téléphone peuvent être des alternatives intéressantes. Pour cela, il est important de connaître les moyens d’écoute psychologique en distanciel qui existent.

Les services d'écoute psychologique
Source : shutterstock.com

Happsy Line de Apsytude

Happsy Line, c’est le même principe que les Happsy Hours mais en distanciel. Pour prendre rendez-vous, il y a un formulaire à remplir.
Cette organisation vous permet de consulter depuis un endroit où vous vous sentez rassurés ou même depuis l’international si vous êtes en Erasmus par exemple.

APASO

APASO est une association qui propose entre autres une permanence d’écoute psychologique assuré par un psychologue de l’association. Il est également possible de bénéficier de cette assurance d’écoute psychologique par téléphone. Pour prendre rendez-vous, il faut le faire par mail à etudiants@apaso.fr ou par téléphone au 01 40 47 55 47 ou par mail à  etudiants@apaso.fr.

Fil Santé Jeunes

Fil Santé Jeunes s’adresse à des jeunes entre 12 et 25 ans. Derrière ce dispositif, il y a une équipe de professionnels de santé pluridisciplinaire habitués à répondre à toutes les problématiques que peuvent rencontrer les étudiants (pilule contraceptive, soutien psychologique, etc.). Le site dispose d’un forum surveillé où il est possible de poser ses questions, ainsi que d’un numéro d’aide anonyme.

Nightline

Nighline est un dispositif d’écoute téléphonique géré par des étudiants bénévoles à Paris. En cas de besoin, il est possible d’obtenir un interlocuteur de 21 h 30 à 2 h du matin aux numéros suivants : 01 88 32 12 32 (pour avoir un interlocuteur parlant français)  –  01 88 32 12 33 (pour avoir un interlocuteur parlant anglais). Il est également possible de communiquer avec un interlocuteur par Tchat. Ce dispositif s’appuie sur plusieurs principes dont celui de la confidentialité. L’étudiant qui fait appel à ce service n’a aucunement besoin de transmettre des informations personnelles sur son identité ou son lieu d’études.