Vous êtes lassé de votre travail, il ne correspond plus à vos aspirations et si tout était à refaire, vous auriez emprunté un autre cursus lorsque vous étiez adolescent. Pourtant, il n’est jamais trop tard pour reprendre vos études ! En effet, il existe diverses formations et de nouveaux parcours pour les adultes qui souhaitent retourner à l’école. 

Est-il trop tard pour reprendre ses études ?

Dans la mesure où vous n’êtes pas à la retraite, reprendre des études semble être une bonne idée. Vous lever pour aller au travail sans enthousiasme pèse sur votre moral et pour changer de voie professionnelle, la meilleure solution reste la formation. Peu importe votre âge, il n’est jamais trop tard pour reprendre vos études. Certaines personnes renoncent à leurs projets par peur du regard des autres ou bien par crainte de ne pas avoir assez de temps ou d’argent. Il faut garder en tête que si des raisons valables vous motivent, il faut passer à l’action. Par exemple, on peut reprendre ses études parce qu’on se découvre une nouvelle passion (coiffure, couture, onglerie, etc) et qu’on souhaite en faire son métier. D’autres personnes se lancent à nouveau dans les études pour faire un travail qui leur correspond mieux (généralement un travail moins physique) après avoir exercé le même métier durant plusieurs années. Enfin, certains adultes désirent commencer ou terminer des études qu’ils n’ont pas pu faire étant plus jeunes car ils ont été contraint d’entrer rapidement dans la vie active.

Est-il trop tard pour reprendre ses études ?

Pourquoi reprendre ses études ?

Mise à part les reconversions professionnelles liées à un désir personnel, reprendre ses études en 2020 semble judicieux. En effet, selon une étude de Pôle Emploi, 85 % des métiers de 2030 n’existent pas encore. Ainsi, l’ensemble des actifs exercent parfois un métier qu’ils ne connaissaient pas à l’époque de leurs études. Par exemple, il y a 20 ans, il n’y avait pas de cursus pour devenir développeur de sites internet. Aujourd’hui, le principe est le même, ce qui implique qu’à l’avenir, les actifs auront de fortes probabilités de reprendre leurs études. Il faut prendre en compte que certaines tâches réalisées par les humains peuvent être accomplies par des robots et des IA. La conséquence du développement du numérique est donc flagrante : une suppression d’emploi avec l’automatisation. Les employés d’usines, par exemple, pensent donc à leur avenir et préfèrent reprendre leurs études pour assurer leur sécurité au niveau de l’emploi. Enfin, étant donné que l’espérance de vie se prolonge, l’âge de la retraite recule. Ainsi, il est difficile de décider de l’ensemble de notre vie professionnelle quand on est adolescent. Il est tout à fait normal et sain de vouloir changer de métier une, voire plusieurs fois, dans sa vie. 

Comment faire pour reprendre ses études ?

Vous avez envie de reprendre vos études et vous ne savez pas comment vous y prendre. La première chose à faire est de réaliser un bilan de compétence. Il est finançable grâce à votre Compte Personnel de Formation. Bien sur, si vous savez déjà vers quel métier vous tourner, ce bilan n’est pas nécessaire. Songez tout de même à l’avenir potentiel du métier que vous choisissez (secteur avec peu de débouché, etc.). En France, les études qui concernent les adultes ayant quitté l’école depuis plus de deux ans s’appelle la “formation continue”. Il existe divers modes de formation comme les cours à l’université mais aussi les cours en ligne. Par exemple, les MOOC (massive open online course) sont des formations à distance dispensées par des grandes écoles. En ce qui concerne le financement, n’oubliez pas de regarder votre solde sur votre espace CPF. Si vous êtes au chômage, vous pouvez demander une aide à Pôle Emploi à condition de présenter un projet concret et fiable. Étant donné que financer ses études est parfois difficile, l’avantage d’être déjà salarié, c’est de pouvoir faire un crédit plus important que les jeunes étudiants.  

Comment faire pour reprendre ses études ?

Comment allier études et travail ?

Une fois que votre décision est prise, que vous avez réglé la question du financement, il reste une chose à voir : l’organisation. En effet, concilier études et travail (voire les enfants pour les parents) est très difficile. Les journées sont courtes et il est fondamental de vous organiser. Il est de votre ressort d’optimiser votre temps et pour cela, rien ne vaut un bon planning. Bien sur, pensez à avoir des temps de repos, de détente et évitez de procrastiner. Il est évident que vous devrez sacrifier quelques sorties avec vos amis pour être assidu et fournir un travail de qualité sans vous épuiser. Voici quelques conseils pour être efficace : 

  • prioriser
  • suivre votre planning à la lettre
  • profiter de la souplesse de votre entreprise et de votre centre de formation
  • éviter les distractions (réseaux sociaux, appels visio répétitifs, etc)
  • être proactif
  • travailler de façon intelligente (favoriser la qualité de travail et non la quantité)
  • trouver un exutoire pour faire baisser la jauge de stress

En outre, une fois que vous avez le statut étudiant, n’oubliez pas d’activer votre espace numérique de travail (ENT) comme l’ent Lorraine. Il vous permet d’être en lien avec tous les acteurs de l’enseignement et de stocker vos cours, vos devoirs ainsi que votre emploi du temps sur votre espace personnel qui est accessible depuis n’importe quel appareil mobile. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here