Présentation de Google Meet : installation, connexion et fonctionnalités

TechPrésentation de Google Meet : installation, connexion et fonctionnalités

Le boom du télétravail, le progrès numérique et la multiplication des collaborations internationales ont révolutionné le monde professionnel. Google Meet comprend des fonctionnalités novatrices permettant aux sociétés d’agencer des réunions à distance. Salariés, clients et partenaires peuvent désormais discuter sur une même plateforme afin de développer leurs activités. Faites le point sur ce service proposé par le géant d’internet : Google. 

C’est quoi Google Meet ?

Parmi les applications de visioconférences disponibles sur le marché, Google Meet est en bonne position. Ce logiciel est parmi la G-Suite, un ensemble de services développés par Google. Il constitue une excellente alternative pour organiser ou rejoindre des réunions en ligne. Ses nombreuses fonctionnalités en font un outil de travail pratique et efficace pour les utilisateurs de tout secteur.

Dans le milieu scolaire, Google Meet s’est imposé comme une plateforme avantageuse avec Classroom et Google Workspace. G Suite for Education est la version recommandée pour les écoles.

- Advertisement -

Les associations bénéficient gratuitement des services Google Workspace, dont Meet. Il existe toutefois des critères d’éligibilité pour les organisations souhaitant accéder à cette plateforme sans frais.

Pour le secteur de la santé, Google Workspace, incluant Meet, ouvre l’accès à des fonctionnalités pratiques. Les services médicaux l’utilisent ainsi pour les formulaires, les consultations à distance, le stockage de données.

C’est quoi Google Meet ?
Source : Yalcin Sonat / Shutterstock.com

Avantages et inconvénients

Depuis la mise en place du télétravail, les offres de visioconférence et de plateformes collaboratives se sont multipliées. Pour sa part, Google Meet offre de nombreux avantages pour être à la hauteur de ses utilisateurs cibles. Les principaux atouts de ce logiciel sont notamment :

  • Une capacité d’accueil de 100 à 250 participants ;
  • Une version gratuite entièrement satisfaisante ;
  • Des fonctions plus avancées en mode payant ;
  • Une facilité d’interaction et de présentation ;
  • Un logiciel multiplateforme ;
  • Un partage de documents simplifié ;
  • Une accessibilité à un filtre anti-bruit ;
  • Des paramètres de modération sécurisés ;
  • L’existence d’un mode faible éclairage.

Cependant, Google Meet semble avoir négligé quelques points qui auraient pourtant plu à ses utilisateurs. Par exemple, l’application du géant d’internet ne présente pas de système 1080p pour la résolution de l’affichage. Ensuite, elle n’offre pas les mêmes nombres d’options que ses concurrents en termes de personnalisation.

Les restrictions au niveau de l’accès tendent également à défavoriser ce produit. Le concours et la présence effective du créateur ou administrateur de réunion est indispensable pour valider une demande de participation. Ainsi, tout utilisateur souhaitant cliquer sur « demander à participer » ne sera pas admis autrement.

Un autre défaut a également été relevé, toujours portant sur les limites de cette application. Les utilisateurs désireux de rejoindre une réunion facilement doivent détenir une adresse e-mail avec le même domaine. Sinon, le créateur est conseillé de rester connecté pour valider toutes les demandes de participation. De petits bugs ont aussi légèrement altéré la performance de ce logiciel de visioconférence. Néanmoins, Google résout ces problèmes sur sa plateforme dédiée aux supports techniques.

Est-ce gratuit ? 

Au départ, Google Meet a été proposé aux entreprises et aux professionnels dans une version payante. Le confinement et le télétravail ont augmenté le besoin de réunions et d’appels vidéo en ligne. Pour garder sa compétitivité, Google a développé une alternative gratuite, avec des fonctionnalités raisonnables. Cette offre permet une réunion d’environ une heure pour 100 participants. Au-delà de ce plafond d’utilisateurs et de durée, il est nécessaire de basculer vers la version payante.

Où puis-je trouver Google Meet ?

L’outil de visioconférence est disponible sur le site officiel de l’éditeur. Il y est proposé dans plusieurs déclinaisons selon le terminal utilisé. Pour les titulaires de compte Google, l’application est intégrée dans Gmail. L’ouverture d’un compte sur le site de Google Meet représente un autre moyen de l’obtenir. Dans ce cas, l’utilisateur ne procède à aucune installation, l’extension étant accessible en SaaS.

Ce produit de visioconférence est disponible sur :

  • App Store pour les appareils sous iOS ;
  • Play Store pour les appareils sous Android ;
  • meet.google.com pour Linux, Windows, Mac…

Comment l’installer ?

Google Meet est simple à installer. Il suffit de télécharger l’application depuis les boutiques d’application et de cliquer sur « installer ». Pour les navigateurs web, aucune démarche complémentaire n’est nécessaire. Il suffit de se rendre sur le site internet du produit et de suivre les instructions pour démarrer ou rejoindre une visioconférence.

Comment l’installer ?
Source : shutterstock.com

Quelles fonctionnalités faut-il connaître ?

Le service de visioconférence de Google met à disposition plusieurs fonctionnalités autour de l’organisation d’une réunion en ligne. Le logiciel permet par exemple :

  • La création ou planification d’une réunion ;
  • La gestion des participants (invitation ou exclusion) ;
  • La gestion de participation (micro, affichage, etc.) ;
  • Le partage d’écran ;
  • La discussion par messagerie instantanée ;
  • Le sous-titrage des échanges ;
  • L’enregistrement de la réunion ;
  • La diffusion en direct.

Plusieurs paramétrages du déroulement sont également disponibles sur cette plateforme. Le créateur ou le participant peut régler quelques éléments spécifiques, dont :

  • Le tableau blanc ;
  • L’arrière-plan ;
  • Le bruit de fond.

En outre, la gestion de la réunion s’organise sur plusieurs options :

  • Lever la main ;
  • Questions-réponses ;
  • Sondage.

Dès sa version gratuite, Google Meet permet l’organisation de réunions, sans aucune limite au niveau du nombre de meeting autorisés. Le sous-titrage automatique facilite les prises de notes, de même que l’enregistrement de la session de travail. Les sous-titres résultent de la reconnaissance vocale, technologie avancée déjà utilisée dans plusieurs produits Google.

Pour les présentations diverses, le partage d’écran reste la fonctionnalité la plus appréciée. En même temps, les participants échangent sur la messagerie instantanée, sans que l’appel vidéo ne soit interrompu. Cette option s’est révélée pratique pour le partage de documents, de liens ou autres données.

Une autre fonctionnalité offre aux participants l’occasion de vérifier leur apparence avant de rejoindre directement la réunion. L’aperçu aide à visualiser l’affichage et ainsi d’apporter des modifications : tenue, position, etc.

La sécurité est un point fort de Google Meet. Sa configuration a été bien étudiée par son éditeur afin de garantir la conformité aux réglementations en vigueur. La protection des données reste une priorité pour Google.

Par ailleurs, les utilisateurs profitent d’une garantie de confidentialité. Plusieurs processus ont été mis en place pour sécuriser l’accès aux données, dont les clés de sécurité et les validations. Les contenus sont chiffrés conformément aux normes IETF et aux protocoles DTLS et SRTP.

Comme l’ensemble des services Google, le logiciel de réunion virtuelle est régulièrement vérifié. Ce contrôle est confié à des organismes indépendants, garantissant la conformité et la transparence des mesures. Les utilisateurs peuvent d’ailleurs se connecter sur la page dédiée pour obtenir toutes les informations relatives à la sécurité.