Pourquoi prendre une assurance habitation pour son logement étudiant ?

LogementPourquoi prendre une assurance habitation pour son logement étudiant ?

De nombreux étudiants sont réticents à l’idée de souscrire une assurance habitation. La réaction est compréhensible, étant donné la situation financière caractéristique de cette population. En cas de sinistre, l’absence d’assurance expose toutefois à des dépenses encore plus lourdes que les primes. Vous devrez effectivement prendre en charge le coût des dommages. Ainsi, il vaut mieux assurer son logement étudiant

L’assurance habitation pour un logement étudiant : est-ce obligatoire ?

Dans la majorité des cas, il est obligatoire de prendre une assurance habitation pour son logement étudiant. Cette règle découle de l’obligation d’assurer les biens locatifs. La loi en question concerne tous les locataires, y compris les étudiants. Vous pouvez néanmoins souscrire une assurance habitation spéciale jeune pour bénéficier d’un tarif préférentiel et limiter vos dépenses mensuelles. 

En France, un bailleur est en droit d’exiger une attestation d’assurance habitation à l’entrée ou au renouvellement du contrat de location. Ce type de contrat couvre les personnes et les biens présents dans le logement en cas de sinistre. Il vous protège notamment contre les risques d’incendie, de dégât des eaux, d’explosion, de vol… Dans les détails, les étudiants sont tenus de prendre une assurance habitation pour :

  • Les lits en résidence Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) ;
  • Les chambres au sein d’une cité universitaire ;
  • Les logements Erasmus ;
  • Les locations meublées ou non meublées auprès d’un bailleur particulier ;
  • Les studios ou appartements occupés à titre gratuit. 
- Advertisement -

L’assurance habitation peut éventuellement être facultative dans ce dernier cas, s’il s’agit d’un logement mis à disposition par vos parents. D’autre part, vous n’avez pas nécessairement besoin d’assurer une chambre chez l’habitant. Les propriétaires se chargent le plus souvent de protéger leur propre maison. Enfin, l’assurance n’est pas obligatoire pour les locations saisonnières. 

L’assurance habitation pour un logement étudiant : est-ce obligatoire ?
Source : shutterstock.com

Comment y souscrire ?

Il est important de comparer les offres avant de prendre une assurance habitation pour son logement étudiant. Cette étape permet de dénicher les contrats les moins chers du marché à garanties égales. Avec un comparateur, vous pouvez même vous baser sur les simulations pour trouver un appartement étudiant. Les tarifs ont en effet tendance à être relativement proches dans la même zone. 

Pour souscrire une assurance habitation, il suffit concrètement de choisir une offre, de contacter l’assureur et de signer le contrat. Le plus difficile consiste à trouver la protection adaptée à vos attentes. Pour faire le bon choix, vous devez considérer différents critères, à commencer par les garanties. Les formules de base couvrent généralement la responsabilité civile. Avec ce type de contrat, vous serez protégé contre les incendies, les explosions et les dégâts des eaux. 

La responsabilité civile constitue la garantie minimale exigée aux locataires d’un logement. Cela dit, les assureurs proposent traditionnellement d’autres couvertures sur les offres pour étudiants. Ils peuvent, par exemple, prévoir une défense recours, des frais de relogement, une protection des biens… Ces garanties supplémentaires permettent justement d’identifier la meilleure assurance pour votre profil. 

Quel est le montant d’une telle assurance ?

Le prix est un critère décisif lorsqu’il s’agit de prendre une assurance habitation pour son logement étudiant. D’ailleurs, ce facteur empêche souvent les jeunes de s’assurer contre divers risques. Il est pourtant possible de bénéficier d’une bonne protection à moindre coût pour une chambre d’étudiant, un studio, un appartement… De ce fait, vous pourrez limiter les effets de cette dépense sur un budget serré. 

À titre indicatif, les étudiants peuvent souscrire une bonne assurance habitation à partir de 6 euros par mois. Ce tarif permet d’anticiper les risques les plus courants pour un jeune occupant un deux-pièces, même avec un colocataire. Ainsi, vous serez soulagé des frais de réparations en cas de sinistre. Il faudra toutefois respecter les conditions fixées concernant les travaux et les intervenants. 

Quel est le montant d’une telle assurance ?
Source : shutterstock.com

La prime peut passer sous les 2 euros mensuels, avec un contrat ne couvrant que l’essentiel. Cependant, ce type d’offre n’inclut pas toujours la responsabilité civile. Le prix indiqué augmentera logiquement selon les options souscrites. En fonction du contrat choisi, vous pourrez prendre des garanties complémentaires pour :

  • Le redoublement (impliquant une indemnité associée) ;
  • La protection et l’accompagnement juridique ;
  • Le vol, la tentative de vol et le vandalisme ;
  • Le bris de glace ;
  • La couverture d’équipements bureautique et d’appareils nomades ;
  • L’assurance voyage (annulation, assistance, frais de déplacement…). 

Certaines formules premium permettent même de rembourser à neuf les appareils électroménagers et les équipements multimédias en cas de sinistre.