Où faire un master cybersécurité ?

Vie étudianteÉtudesOù faire un master cybersécurité ?

À l’ère des hacktivistes et des cyberterroristes, la cybersécurité représente un enjeu majeur pour les professionnels, les institutionnels, les associations… Les motivations et les attaquants ont en effet tendance à se multiplier à travers le monde. De ce fait, les cybermenaces concernent tous les systèmes d’information. Il existe néanmoins des formations spécifiques pour répondre aux besoins en matière de cybersécurité. 

Un master en cybersécurité : ça consiste en quoi ?

Un master cybersécurité est un diplôme et un programme d’études supérieures en informatique, de niveau Bac+5. Il s’agit plus précisément d’un master sécurité informatique & cybersécurité. La formation s’adresse aux futurs responsables de la sécurité des données et des réseaux des organisations publiques ou privées. Elle permet ensuite de travailler dans divers secteurs comme les télécommunications, la finance, la banque, le commerce, l’administration publique… 

Le cursus vise à la fois à améliorer les compétences et l’employabilité des experts en sécurité informatique. Il couvre ainsi les connaissances indispensables en :

  • Algorithmique ;
  • Probabilités et statistiques ;
  • Architectures système et réseaux ;
  • Interconnexion et routage dynamique ;
  • Développement logiciel ;
  • Architecture logicielle ;
  • Développement de logiciels cryptographiques ;
  • Normalisation, accréditation et certification ;
  • Télécommunications spatiales et mobiles ;
  • Systèmes informatiques embarqués ;
  • Apprentissage automatique et IA ;
  • Traitement automatique ;
  • Gestion des identités et des accès ;
  • Sécurité applicative ;
  • Big data et traitement de données ;
  • Organisation d’entreprise ;
  • Gestion de projet ;
  • Contrôle de gestion ;
  • Comptabilité et gestion ;
  • Audit ;
  • Droit ;
  • Communication…
Un master en cybersécurité : ça consiste en quoi ?
Source : shutterstock.com
- Advertisement -

Ces thématiques peuvent être abordées et regroupées de différentes manières selon le programme. En tout cas, l’objectif est de fournir des professionnels immédiatement opérationnels et capables d’assurer la sécurité d’un système d’information (SI). La formation est par ailleurs accessible aux informaticiens souhaitant renforcer leurs compétences en matière de cybersécurité. Elle est aussi envisageable en alternance.

Où peut-on faire un master en cybersécurité ?

Le master cybersécurité est proposé dans les universités, les écoles d’ingénieurs, les instituts polytechniques et les centres de formations affiliées. De niveau Bac+5, ce diplôme français est délivré après la validation de 120 crédits ECTS. L’admission se fait habituellement par sélection de dossiers (avec CV, lettre de motivation et lettre de recommandation), suivie d’un entretien. En outre, le candidat est censé :

  • Justifier d’un Master 1 (Bac+4) ou Master 2 (Bac+5) en informatique, réseaux, télécommunication, mathématiques appliquées, ingénierie, génie électronique ou électrique ;
  • Maîtriser l’anglais professionnel ;
  • Disposer d’au moins de 3 ans d’expérience dans les métiers de l’informatique (pour les professionnels) ;
  • Obtenir l’accord et le soutien de l’employeur pour suivre le cursus (remplace la lettre de motivation pour les salariés).

Ce dernier point n’est pas toujours exigé aux actifs souhaitant simplement reprendre des études. Il faudra, dans ce cas, s’engager à trouver du temps pour les cours et les différents travaux liés au programme. Au cours de la formation, l’étudiant peut être amené à effectuer une simulation en conditions réelles ou un stage en entreprise. Le futur expert en cybersécurité pourra ainsi réagir efficacement en cas d’attaque. Cela dit, le spécialiste en sécurité doit surtout développer sa proactivité. 

Quels débouchés sont possibles ?

Après un master cybersécurité, les diplômés privilégient souvent les équipes IT des entreprises ou les SSI (sociétés de services et d’ingénierie en informatique). Cela dit, l’esprit entrepreneurial peut aussi inciter à fonder des sociétés de conseil et d’audit en cybersécurité. L’expert en sécurité peut par ailleurs intégrer l’université, les écoles d’ingénieur ou le secteur public (éducation nationale, ministère, hôpitaux…). Dans ces différentes structures, le titulaire du master peut notamment devenir :

  • Responsable de la sécurité d’un SI ;
  • Administrateur sécurité ;
  • Architecte sécurité ;
  • Auditeur en sécurité ;
  • Consultant en sécurité informatique ;
  • Administrateur de réseau ;
  • Ingénieur système et réseaux ;
  • Architecte technique ;
  • Chef de projet informatique ;
  • Data architect ;
  • Data scientist ;
  • Administrateur de bases de données ;
  • Directeur de projet informatique ;
  • Ingénieur d’études et développement d’applications ;
  • Spécialiste en intégration et sécurisation d’applications ;
  • Analyste programmeur ;
  • Analyste d’exploitation informatique ;
  • Technicien d’exploitation ;
  • Chercheur en informatique ;
  • Ingénieur de recherche ;
  • Enseignant-chercheur…
Quels débouchés sont possibles ?
Source : shutterstock.com

Cependant, le domaine de la recherche requiert le plus souvent des années d’études supplémentaires, afin d’obtenir un Bac+6. Ce niveau peut également être exigé pour gérer une équipe de recherche et développement en cybersécurité dans une société privée. À l’inverse, le métier de consultant est moins exigeant. Il nécessite seulement de la transparence concernant le champ d’expertise de l’intervenant et des éventuels membres de l’équipe.