Mutuelle santé pour jeune : comment la choisir ?

Vie étudianteMutuelle santé pour jeune : comment la choisir ?

La majorité rime avec indépendance et responsabilités. Il faudra notamment financer ses propres dépenses, y compris en matière de santé. Pourtant, de nombreux jeunes ne sont plus couverts par la mutuelle de leurs parents. Même un étudiant risque donc de régler une facture lourde pour des soins médicaux, dentaires, optiques… Ainsi, il est important de prendre une complémentaire santé adaptée à sa situation. 

Pourquoi prendre une mutuelle santé jeune ?

Une mutuelle santé permet de compléter la prise en charge de l’Assurance maladie pour les soins et équipements médicaux. Elle est aussi appelée complémentaire santé en raison de son rôle. Ce type d’assurance santé s’adresse à tous les profils. Il existe ainsi des formules dédiées aux jeunes, comme l’offre d’Aésio Mutuelle. L’idée est d’adapter la couverture et la tarification aux spécificités de chaque population. 

Une mutuelle peut sembler inutile pour un jeune étudiant. Cependant, les dépenses de santé ne signifient pas nécessairement consulter un médecin ou se soigner sur le campus. Elles peuvent également se traduire par des frais de soins ou d’hospitalisation suite à un accident. Or, les jeunes sont plus exposés à ce type de problèmes. Outre les blessures et les fractures, les risques de déchirures sont non négligeables pour les plus sportifs. 

- Advertisement -

D’autre part, la Sécurité sociale rembourse parfois à un taux plus faible certaines dépenses comme l’optique. Elle laisse les complémentaires payer la majeure partie de la prise en charge, conformément à l’organisation dans le secteur. En 2018, la répartition était estimée à 4 % en moyenne pour l’Assurance maladie, contre environ 74 % pour les mutuelles. Sans complémentaire santé, vous devrez donc financer vos lunettes à 96 % après le remboursement. Il ne s’agit plus d’un simple reste à charge !

Pourquoi prendre une mutuelle santé jeune ?
Source : shutterstock.com

Comment bien la choisir ?

Afin de bien choisir votre mutuelle santé, vous devez avant tout cerner vos besoins et évaluer votre budget. Vous pourrez ainsi trouver la mutuelle la plus adaptée à un étudiant, un jeune actif, un demandeur d’emploi… En sautant cette analyse, vous risquez de souscrire une myriade d’options superflues. Vous finirez alors par payer des cotisations élevées pour des services inutiles dans votre situation. 

Pensez également à comparer les différentes offres disponibles sur le marché. De cette manière, vous saurez les formules couramment prévues pour les jeunes. Vous pourrez ensuite confronter les prix pratiqués par chaque complémentaire santé, pour le même niveau de couverture. Si les garanties ne sont pas exactement les mêmes, vous devrez trancher en fonction de vos priorités ou de vos besoins à moyen terme. 

Vous pouvez, par exemple, choisir une offre couvrant mieux l’orthodontie pour adulte afin de réduire vos dépenses en la matière. Ce type d’équipement est d’ailleurs mal remboursé après 16 ans. Dans le secteur, les critères décisifs sont souvent les soins dentaires et les équipements optiques. Il s’agit effectivement des besoins les plus courants. De plus, ces charges sont particulièrement lourdes pour les assurés. 

Quel est le prix d’une mutuelle jeune ?

Vous pourrez profiter de la mutuelle santé pour jeune la plus abordable du marché à partir de 11 euros mensuels. Pour ce prix, vous bénéficierez du service de base couvrant les frais d’hospitalisation. Ce type de garantie permet de vous protéger des accidents et autres problèmes de santé grave. Ainsi, en cas d’hospitalisation, vous ne serez pas accablé davantage par la facture. 

Quel est le prix d’une mutuelle jeune ?
Source : shutterstock.com

Cette couverture est généralement proposée en entrée de gamme en raison de son côté indispensable, indépendamment des profils. Effectivement, une hospitalisation peut coûter jusqu’à 3 000 euros par jour. Les assurés ont donc besoin d’une mutuelle santé efficace pour limiter les restes à charge face à cet imprévu. Au-delà de ce niveau, la tarification dans le secteur évolue en fonction des options souscrites. 

Les complémentaires proposent actuellement une grande variété de packs pour répondre aux besoins des jeunes. Vous pourrez ainsi trouver l’offre correspondant à vos besoins, que vous soyez étudiant, actif ou en transition professionnelle. En toute logique, les principaux postes de soins courants, dentaires, optiques et auditifs sont incontournables dans le domaine. 

Finalement, chaque acteur cherche à se démarquer par le prix d’entrée et les prestations supplémentaires relevant du bien-être. La cotisation peut facilement atteindre les 150 euros mensuels à ce niveau. Cela dit, vous aurez accès à divers services utiles, mais non indispensables comme la contraception, les clubs sportifs, les diététiciens, etc.