Mini-crédit : pour quoi et comment y souscrire ?

FinanceMini-crédit : pour quoi et comment y souscrire ?

Les banques prennent de nombreuses précautions avant d’attribuer un prêt, même un crédit à la consommation. De cette manière, elles réduisent les risques d’impayés et empêchent le surendettement des particuliers. Ce processus risque toutefois de devenir problématique en cas d’urgence. Avec le mini-crédit, les acteurs spécialisés suppriment les démarches chronophages sur les emprunts de petites sommes. 

Qu’est-ce qu’un mini-crédit ?

Un mini-crédit se définit notamment par son montant faible et son temps de réponse réduit. Vous pouvez effectivement obtenir l’argent demandé sous les 24 heures, si vous décidez de souscrire à un mini crédit avec Cashper. Les montants proposés dans ce cas sont compris entre 50 et 1 000 euros. En général, ces petites sommes sont demandées pour subvenir à des besoins d’argent urgents. 

Contrairement au crédit à la consommation, ce type de prêt n’implique pas de formalités complexes auprès d’un établissement financier. Vous pouvez même effectuer votre demande de crédit en ligne, par téléphone ou par SMS. Ainsi, vous recevrez plus rapidement le montant demandé. De plus, il est possible de recourir à la signature électronique pour conclure le contrat. 

- Advertisement -

Il convient toutefois de distinguer cette offre du microcrédit. Les deux formules sont caractérisées par l’emprunt de petites sommes auprès d’un organisme de crédit. Cependant, le microcrédit possède une dimension sociale. Il s’adresse uniquement aux profils à faibles revenus ou exclus des crédits classiques. De plus, le prêt ne peut être obtenu sans l’intervention d’un accompagnateur social. 

Qu’est-ce qu’un mini-crédit ?
Source : shutterstock.com

Que peut-on financer avec ce genre de crédit ?

Le mini-crédit est, dans une certaine mesure, une version moins contraignante d’un microcrédit. En effet, il n’implique aucune règle spécifique concernant l’affectation des sommes demandées. Vous n’aurez par ailleurs aucune explication à donner sur la finalité de l’emprunt. Il suffit de remplir les critères d’éligibilité pour obtenir ce type de crédit. Par la suite, vous êtes libre de financer n’importe quel projet. 

Ce petit prêt peut par exemple servir à acheter des verres correcteurs ou à compléter votre budget pour acheter une voiture. Il est également possible d’utiliser la somme empruntée pour acquérir un nouvel écran incurvé, une enceinte intelligente, un PC gamer… Le mini-prêt jouera alors le rôle d’une avance sur salaire pour couvrir ces achats non planifiés.

Cela dit, les emprunteurs ont tendance à privilégier des dépenses liées à la mobilité, à la scolarité et à l’emploi. Il s’agit le plus souvent de personnes inéligibles aux microcrédits. Le mini-prêt sera ainsi utilisé pour payer le loyer, régler des factures, financer le permis de conduire… En tout cas, vous n’aurez pas besoin de fournir des justificatifs. 

Comment souscrire un mini-crédit ?

Vous avez actuellement la possibilité de souscrire un mini-crédit auprès de certains réseaux bancaires et des plateformes comme Cashper. Pour demander un prêt, il faudra suivre la procédure définie par l’acteur envisagé. Il est toutefois conseillé d’effectuer un comparatif avant de choisir votre interlocuteur dans le domaine. Ainsi, vous pourrez obtenir un crédit à des taux avantageux. 

Sur les sites spécialisés, la demande peut se faire sur un formulaire en ligne ou par téléphone. Cette première étape permet d’indiquer le montant souhaité et la durée du remboursement. Vous pouvez, par exemple, demander un prêt de 500 euros sur 3 mois. Ensuite, un conseiller reviendra rapidement vers vous pour lister les pièces à intégrer dans votre dossier client. Il s’agit généralement :

  • D’une pièce d’identité numérisée en couleur (CNI, permis ou passeport) ;
  • D’un RIB (relevé d’identité bancaire) ;
  • D’un justificatif de revenu (fiche de paie, bulletin de pension, allocation familiale, etc.).

Une fois le prêt validé, l’organisme de crédit vous contactera par téléphone ou par mail pour finaliser l’opération. Votre compte sera ensuite crédité sous 24 à 48 heures en fonction du montant emprunté. Après le remboursement, vous pouvez parfois demander un nouveau crédit par SMS auprès de certains établissements. 

Comment souscrire un mini-crédit ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les conditions ?

Comme tout prêt, les mini-crédits sont soumis à des conditions de ressources. Vous devez d’ailleurs présenter un justificatif de revenus avant de recevoir une réponse de la part de l’organisme contacté. Néanmoins, les seuils sont a priori plus bas par rapport à un crédit classique. Le minimum dépendra de l’acteur en question et du montant souhaité. 

Dans la pratique, le petit-prêt s’adresse au public cible du microcrédit. Il se distingue toutefois par l’absence de restrictions sur le profil du demandeur et l’usage du crédit. Vous ne serez donc pas obligé d’être accompagné par une association ou d’expliquer l’usage de l’argent. Vous devrez, en revanche, prouver votre solvabilité et rembourser l’emprunt à temps. En cas de défaut, vous serez inscrit au FICP (Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers).