Épargner lorsqu’on est étudiant n’est pas chose évidente. Subvenir à ses besoins au quotidien est déjà chose compliquée, mais mettre de côté l’est encore plus ! Toutefois, lorsqu’on peut faire cet effort, cela permet de se constituer une petite épargne qui sera utile à la sortie des études. Elle peut permettre de financer l’achat d’une première voiture ou de faire une caution bancaire dans le cadre d’une location d’appartement si on commence en CDD et qu’on n’a pas de garants bétons. Cet article vise à mettre en relief les différentes solutions d’investissements et de placements qui existent.


Quels sont les investissements possibles ?

Quels sont les investissements possibles ?
Image par Наталия Когут de Pixabay : https://pixabay.com/fr/photos/jeune-fille-anglais-dictionnaire-2771936/


Investir lorsqu’on est étudiant n’est vraiment pas facile. En général, les solutions d’épargne sont plus faciles à mettre en place.  Toutefois, certaines situations se prêtent à l’investissement lorsque des revenus plus importants sont engrangés comme dans le cadre d’une rémunération d’apprentissage, d’un emploi à côté des études ou de certains stages. Ci-dessous, retrouvez quelques solutions d’investissement financier :

  • L’achat d’actions

Si vous avez la possibilité d’investir dans la bourse des petites sommes, vous pouvez tirer des rendements intéressants. Toutefois, il convient de souligner que ce chemin est truffé d’aléas et que vous n’êtes pas à l’abri de pertes financières d’où l’importance d’investir de petites sommes seulement. Pour mieux comprendre ce marché et limiter les erreurs, mieux vaut bien vous renseigner au préalable sur comment acheter des actions. Nombreux sont les mécanismes qui régissent ce type de marché et les connaître permet de mieux investir son argent.

  • L’investissement immobilier

Investir dans l’immobilier est la valeur la plus sûre pour récupérer son argent. Cela permet de se constituer un patrimoine immobilier, et d’éviter de payer une location. C’est aussi la possibilité de tirer des revenus locatifs en fonction de la destinée que vous prévoyez pour le bien immobilier. Il faut savoir qu’il existe beaucoup d’avantages pour les primo-accédants avec des solutions de prêt à taux zéro cumulables avec le prêt d’accession sociale (PAS). Vous pouvez également ouvrir un Plan d’Épargne Logement (PEL) qui vous permet de placer jusqu’à 61 200€ en vue d’acheter un bien immobilier. Il vous permettra d’obtenir un prêt à taux privilégié.


Quelles sont les conditions pour faire un placement financier en tant qu’étudiant ?

Quelles sont les conditions pour faire un placement financier en tant qu'étudiant ?
Image par Wokandapix de Pixabay : https://pixabay.com/fr/photos/livres-%C3%A9tudiant-apprendre-lire-927394/

Autre possibilité plus sûre – l’épargne classique exonérée d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux. Celle-ci est sûre et fiable et ne vous apportera aucune mauvaise surprise. Par ailleurs, vous pouvez récupérer votre argent à n’importe quel moment, contrairement à des produits d’épargne bloqués, certes plus rentables, mais plus contraignants. Les solutions de placement exonérés d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux ne sont peut-être pas les plus rentables, mais elles permettent de sécuriser votre argent et de vous apportez la certitude que vous pourrez le récupérer lorsque vous en aurez besoin. Ci-dessous, retrouvez les solutions d’épargne classiques pour les étudiants.

  • Le livret jeune

Le livret jeune s’adresse aux moins de 25 ans. Son plafond est de 1600 €, mais il peut être dépassé avec l’ajout des intérêts versés par la banque. Cette solution permet de bénéficier d’un taux d’intérêt librement fixé par les banques, mais qui ne peut pas être inférieur à 0, 50%. Comparez donc bien toutes les offres des banques pour faire votre choix.

  • Le livret A

Le livret A est certainement la solution la plus classique et fiable pour les jeunes. Il permet de placer jusqu’à 22 950€ et a un taux d’intérêt annuel de 0, 50%. Il est possible de le cumuler avec un livret développement durable et solidaire (la dernière solution d’épargne exonérée d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux).

  • Le livret de développement durable et solidaire (LDDS)

Le LDDS est une sorte d’extension du livret A. Il permet d’épargner jusqu’à 12 000€ et son taux d’intérêt est fixé sur celui du livret A. Il permet ainsi de bénéficier d’un taux d’intérêt de 0, 50%.

Nos conseils pour bien placer votre argent

Nos conseils pour bien placer votre argent
Image par Karolina Grabowska de Pixabay : https://pixabay.com/fr/photos/espace-de-travail-lieu-de-travail-766045/

Surtout, n’allez pas trop vite dans vos choix. Cela ce qui vous exposerait à des risques inutiles. Lorsqu’on est étudiant, on n’a qu’un budget étudiant limité et l’objectif n’est pas de perdre le peu d’argent que l’on peut mettre de côté, mais de le garder, voire de le faire fructifier (mais pas n’importe comment). Prenez le temps de bien comprendre toutes les solutions de placements financiers et d’investissements qui existent et de les comparer. N’hésitez pas à prendre un rendez-vous avec votre banquier pour qu’il vous présente les différents placements et investissements. Il pourra même vous conseiller en fonction de votre situation. 

Image de couverture : Image par StockSnap de Pixabay : https://pixabay.com/fr/photos/personnes-filles-femmes-%C3%A9tudiants-2557396/