Guide pour partir étudier aux États-Unis

Vie étudianteÉtudesGuide pour partir étudier aux États-Unis

Partir faire ses études aux États-Unis après le baccalauréat ou la licence est une expérience prisée par de nombreux étudiants français et internationaux. Les universités américaines sont réputées pour l’excellence de leur enseignement, la destination est donc particulièrement populaire.

Choisir de s’inscrire dans une université aux États-Unis ne s’improvise pas et il est important de se préparer en amont pour remplir les démarches nécessaires : dossier d’admission, financement, demande de bourse, obtention du permis requis (autorisation ESTA, visa étudiant ou autre), etc.

Vous ne savez pas par où commencer ? Suivez attentivement notre guide pratique pour tenter l’aventure et partir étudier outre-Atlantique.

Comprendre le système scolaire américain

- Advertisement -

Le système universitaire américain n’est pas exactement structuré de la même manière que le système français. Il est important de comprendre les différents niveaux d’études pour savoir à quel cycle vous inscrire.

En règle générale, les études supérieures sont divisées en 3 cycles aux États-Unis :

  • Undergraduate studies : diplôme de bachelor en 4 ans
  • Graduate studies : diplôme de master en 5 ou 6 ans
  • Post-graduate studies : doctorat en 8 ans

En ce qui concerne les cours, une semaine comprend en moyenne 12h à 18h de cours, en plus d’une vingtaine d’heures supplémentaires de travail personnel (lectures, dissertations, travaux, etc.). 

Choisir son université aux États-Unis

Les États-Unis comptent parmi certaines des meilleures universités au monde. Il existe de nombreux classements, notamment celui de U.S. News, qui peuvent vous aider à choisir votre université selon les critères qui vous intéressent.

Avant de faire votre choix, sachez qu’il existe 2 types d’universités aux États-Unis, les universités publiques et privées. Les frais de scolarité sont généralement plus élevés dans les établissements privés, un facteur qu’il est important de prendre en compte en fonction de votre budget.

Il est également essentiel de considérer les possibilités offertes aux étudiants internationaux. En effet, certaines universités accueillent un plus grand nombre d’étudiants étrangers que d’autres.

Préparer son dossier d’inscription

Chaque université possède ses propres conditions d’admission et sa propre procédure d’inscription. Dans tous les cas, il est fortement recommandé d’entamer les démarches au moins 10 mois avant le départ pour les États-Unis.

Les dossiers doivent être envoyés entre novembre et mars de l’année précédente et la plupart des universités demandent :

  • Formulaire d’inscription
  • Diplômes précédents
  • Lettre de motivation
  • Résumé du projet d’études
  • Lettre de recommandation
  • Test de compétences (SAT, GRE ou GMAT)

Les étudiants étrangers dont l’anglais n’est pas la langue maternelle doivent également prouver qu’ils ont le niveau linguistique requis à l’aide d’un certificat officiel comme le TOEFL ou l’IELTS.

Une fois le dossier d’inscription soumis, l’université communique sa réponse entre mars et juillet.

Déposer une demande de visa étudiant

Si vous prévoyez d’étudier à temps plein dans une université américaine, vous devrez impérativement obtenir un visa étudiant. Il en existe 3 types :

  • F : études générales
  • M : études spécialisées
  • J : stage

Pour demander un visa étudiant, il est nécessaire d’être inscrit dans un établissement scolaire aux États-Unis, apporter la preuve de moyens financiers suffisants pour couvrir le séjour et passer un entretien à l’ambassade.

Si vous souhaitez suivre un programme court (moins de 90 jours), il vous suffira d’obtenir une autorisation de voyage ESTA au lieu du visa traditionnel. La procédure est alors plus simple et plus rapide.

Financer ses études aux États-Unis

Les frais d’inscription à l’université sont très élevés aux États-Unis, et davantage pour les étudiants étrangers. Le coût des études tourne autour de 20 000 dollars par an en moyenne, il est donc important d’avoir un plan pour les financer.

Les étudiants français peuvent bénéficier d’une bourse pour alléger les frais de scolarité. Il existe plusieurs organismes américains, dont le programme Fulbright ou Rotary, qui proposent des bourses aux étudiants internationaux.

Gérer ses finances personnelles en tant qu'étudiant : comment faire ?
Source : shutterstock.com

Il est également possible de recevoir l’aide du gouvernement français, grâce aux bourses accordées par les départements ou régions. Par exemple, le CROUS propose une aide financière aux étudiants qui souhaitent partir à l’étranger, boursiers ou non.

Trouver un job étudiant aux États-Unis

Encore une fois, vivre et étudier aux États-Unis représente un coût assez conséquent. De nombreux étudiants décident donc se tourner vers un job étudiant sur place pour financer leurs études.

Avec un visa F1 (études à temps plein), les étudiants étrangers peuvent travailler jusqu’à 20 heures par semaine au cours de leurs études. Cependant, seuls les emplois sur le campus sont autorisés la première année.

Après la première année, vous avez la possibilité de travailler hors campus, ou sur le campus en tant qu’assistant résident. Cette deuxième option vous permet de vous loger gratuitement et de recevoir un petit salaire.