Une invasion de rats peu rapidement devenir une épreuve chronophage, financièrement coûteuse et émotionnellement fatigante. Il faut donc rapidement prendre la situation au sérieux et dératiser le logement. Si vous êtes un jeune étudiant, ne vous laissez pas attendrir par une souris ou un rat et surtout, ne lui donnez pas à manger ! Il reviendrait avec sa famille pour s’installer !

Faire dératiser son studio étudiant : comment s’y prendre ?

Les rats ainsi que les souris sont en permanence à la recherche d’un abri bien fourni en nourriture. Leur quête les pousse à se faufiler un peu partout, même dans des fissures de la taille d’une pièce de 2 euros ! Lorsqu’on est étudiant, on a l’esprit bien occupé et il est improbable qu’on pense aux nuisibles comme les rats et les insectes.

Ainsi, il suffit d’un peu de désordre, mais surtout d’aliments bien en vue et facilement accessibles pour que les rats s’installent, d’autant plus si vous habitez Paris et ses constructions anciennes. Fenêtres, portes, conduits de gaz, égouts : les rats passent partout et peuvent même ronger le bois ancien pour se frayer un passage.

Pour faire dératiser son studio étudiant, il convient d’appeler une société spécialisée et proche du logement comme une entreprise de dératisation paris 11 ème. En effet, même s’il existe des solutions pour dératiser un studio soi-même (pulvérisation de solution répulsive anti-rat, raticides), il est préférable de déléguer la mission à des professionnels pour s’assurer que la dératisation soit parfaitement réalisée et que le logement soit sain.

Faire dératiser son studio étudiant : comment s'y prendre ? 
Source : shutterstock.com

Comment éviter qu’ils ne reviennent ?

Une fois qu’on est débarrassé des rats, il est primordial de respecter certaines règles afin de ne pas les revoir de si tôt ! Il est déjà difficile de trouver un logement étudiant à Paris, donc on fait tout pour le conserver.

Premièrement, rangez tous vos produits alimentaires correctement. Une fois le repas terminé, débarrassez immédiatement. Conservez des habitudes d’hygiène irréprochables. Puis, vous pouvez mettre en place quelques systèmes pour éloigner encore plus les rats de votre logement :

  • huile essentielle d’Eucalyptus
  • pièges à rats et à souris (trappes qui ne les blesse pas)
  • disposer un appareil ultrasons anti-souris et rats
  • feuilles de Laurier humides dans les zones de passage des rats

Il existe d’autres astuces, mais les solutions susnommées sont les plus efficaces et les plus pratiques. N’oubliez pas qu’une invasion de rats a des conséquences qui peuvent être dangereuses pour votre santé. Ces derniers rongent le bois, les tuyaux et peuvent causer des fuites de gaz, des incendies et transmettre des maladies. En cas de suspicion d’invasion, faites le tour de votre logement et vérifiez minutieusement les murs, les plinthes, les conduits, les tuyaux et les câbles.

Comment éviter qu'ils ne reviennent ? 
Source : shutterstock.com

Qui prend en charge la dératisation d’un studio étudiant ?

On constate que concernant les nuisibles, un véritable marché se forme à Paris depuis quelques années. Les grandes villes sont plus susceptibles d’être le centre d’invasions de rats et d’insectes en tous genres. Ainsi, de nombreuses sociétés naissent pour répondre à la demande. Lorsqu’on est locataire, l’intervention d’une entreprise de dératisation est-elle à notre charge ? Le propriétaire doit-il lui-même engager les procédures de dératisation ?

En cas d’invasion de rats, le propriétaire doit payer les frais de dératisation. Qu’il s’agisse des parties communes ou privatives, le payeur demeure le propriétaire. Parfois, les syndics prennent le relais au niveau des frais, mais quoi qu’il en soit, cette responsabilité revient au propriétaire du logement. Pour les étudiants logés dans des appartements du CROUS, c’est donc le CROUS qui prend en charge le règlement de la facture. Il en va de même pour les bailleurs sociaux.

Il faut toutefois savoir que bien que le loueur soit dans l’obligation de payer l’intervention de dératisation, les produits utilisés pour dératiser doivent parfois être payés par le locataire, surtout si ce dernier n’entretient pas correctement le lieu d’habitation.

Que faire en cas d’invasion de rats ? La première chose à faire est de faire intervenir une société de dératiseurs. Ces derniers interviennent très rapidement. En attendant leur venue, essayez de trouver d’où proviennent les rats. Sachant que ce sont des animaux nocturnes, vous pourrez repérer des indices au niveau des excréments et des objets rongés. Pour toute présence de nuisibles (punaises de lit, puces de lit, cafards), la démarche à suivre est la même.