Comme il est difficile de trouver des entreprises pour soutenir les projets d’alternances des étudiants, il en va de même pour les stages. Pourtant, le stage reste la quête du Saint Graal pour les étudiants qui souhaitent valider leur année ou découvrir un métier. Quelles sont les techniques recommandées pour décrocher ce précieux sésame ?

Pourquoi faire un stage ?

Vers quelles études me tourner ? Quel métier envisager ? Questions existentielles auxquelles nous avons tous tenté de répondre un jour.

Les stages sont un réel atout pour comprendre le fonctionnement interne d’une entreprise. Côtoyer des collègues, apprendre les règles au travail, soigner son attitude et mettre en pratique ses connaissances sur le terrain. Vu comme ça, c’est carrément tentant, non ?

Le stage souvent effectué en corrélation avec vos centres d’intérêts confirmera ou infirmera votre choix, il permettra de parler d’un métier avec discernement et de capter les informations transmises par vos maîtres de stage.

De plus, à la machine à café, il sera une excellente occasion d’agrandir votre réseau, de parler de vous en ajoutant une ligne à votre CV !

Point qui a son importance : le salaire. Le montant minimum légal de gratification est de 3,90 euros par heure de stage, soit 15 % du plafond de la Sécurité sociale. Parfois certaines entreprises acceptent même de gratifier les repas et le transport.

Comment faire pour trouver un stage rapidement ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour trouver un stage, il est important d’être le ou la plus rapide ! Un stage commence à se réfléchir dès le début de l’année scolaire afin d’anticiper les besoins des entreprises et surtout avoir le choix.

Ensuite, il faut soigner sa candidature avec un curriculum vitae percutant et une lettre de motivation qui donnera envie au recruteur de vous intégrer à l’équipe et ne pas hésiter à se faire un tableau de bord pour optimiser ses recherches.

Il existe un tas de sites spécialisés qui regroupent un grand nombre de stages dans tous les secteurs. La crise du covid-19 rend la recherche de stages encore plus compliquée qu’avant, avec des priorités à gérer et la mise en place d’une nouvelle organisation en télétravail. Pour aider les jeunes dans leurs démarches dans le cadre de France relance,  le gouvernement a lancé en novembre 2020 la plateforme 1jeune1solution, ou il est possible de consulter un nombre important d’offres pour préparer son avenir.

Aujourd’hui, le réseau social professionnel LinkedIn permet aussi de trouver des opportunités.

Comment faire pour trouver un stage rapidement ?

Quelles sont les entreprises qui recherchent des stagiaires ?

Toutes les entreprises sont susceptibles de rechercher des stagiaires ! Le secteur bancaire recrute plus de 400 jeunes à l’année suivi de près par le secteur agroalimentaire, le transport et la logistique ainsi que le secteur de l’hôtellerie et du tourisme…

Il n’y a pas de profils d’entreprise type, il faut toutes les solliciter en fonction de vos souhaits.

Une grande entreprise aura besoin de stagiaires, mais une petite entreprise plus familiale pourra être intéressée par votre profil et vous assurer un stage passionnant en étant proche de vous dans l’apprentissage.

Lorsque l’on s’engage pour un stage, les modalités d’embauche sont beaucoup plus simples pour la société comme la période d’essai qui n’est pas stipulé dans la convention de stage, car le stagiaire n’est en rien un salarié de l’entreprise. Le site internet suivant : https://www.youzful-by-ca.fr/c/trouver-un-premier-stage-ou-emploi/periode-dessai-en-stage-tout-ce-quil-faut-savoir, vous explique parfaitement cette différence.

Comment mettre toutes les chances de son côté pour trouver un stage ?

Pour être sûr de ne pas rester sur le banc de touche, il faut être le plus malin possible et flairer les opportunités partout ou elles sont. Se connecter tous les jours sur les sites, faire la traque aux offres et ne pas procrastiner pour envoyer ses candidatures. Ne loupez pas une opportunité pour les mauvaises raisons : distance du domicile, stage à l’étranger, avis non vérifiés sur l’entreprise… Ne perdez pas de vue qu’il y a toujours des solutions, rendez-vous disponible face au recruteur.

N’hésitez pas lors de l’entretien à montrer que vous vous êtes documenté sur l’entreprise et que votre motivation à les rejoindre est sans faille. En un mot, de la répartie à la réplique faites mouche !

Et ne perdez jamais votre objectif principal, faire un stage enrichissant pour réussir sa soutenance de stage devant le jury et pourquoi pas donner envie au dirigeant d’attendre la fin de vos études pour vous proposer un CDI !