Comment souscrire un crédit quand on est étudiant ?

FinanceComment souscrire un crédit quand on est étudiant ?

Pour faire face à leurs dépenses quotidiennes ou financer leurs projets, les étudiants peuvent envisager de contracter un prêt. Les banques sont aujourd’hui plus enclines à leur octroyer un crédit. Elles ont même mis en place des offres spécifiques pour cette catégorie de population. Zoom sur la souscription d’un prêt en tant qu’étudiant.

Comment faire un crédit quand on est étudiant ?

Un étudiant doit remplir certaines conditions pour obtenir un crédit auprès d’une banque. Celles-ci dépendent du type de prêt souhaité. Par exemple, il est nécessaire d’avoir un garant pour un prêt étudiant classique. Il est aussi indispensable d’avoir au moins 18 ans et tout au plus 30 ans, à moins que la banque n’accorde une dérogation si le demandeur est plus âgé.

Avant d’engager toute démarche auprès d’une banque, il convient de réaliser une simulation de prêt en ligne. De cette manière, l’étudiant pourra évaluer la faisabilité de son projet. Concrètement, l’outil lui fournira différentes informations utiles comme la durée du prêt, le montant des mensualités, le taux de crédit qu’il est susceptible d’obtenir, etc.

- Advertisement -

Par la suite, il faut soumettre ces informations à un comparateur en ligne pour faire ressortir la meilleure offre de prêt. Une fois celle-ci identifiée, il ne reste qu’à faire la demande auprès de l’établissement concerné. Plusieurs documents devront alors être fournis. L’étudiant aura notamment à envoyer :

  • Une photocopie de sa pièce d’identité ;
  • Un relevé d’identité bancaire ;
  • Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois ;
  • Les mêmes documents ainsi qu’un justificatif de revenus pour la personne qui se porte caution si un garant est requis.

Est-ce qu’un crédit étudiant peut-être refusé ?

Une banque est parfaitement en droit de refuser une demande de prêt étudiant. Les établissements décident généralement de ne pas accorder de crédit lorsqu’ils estiment que les études poursuivies par l’emprunteur n’offrent pas de débouchés professionnels. Le refus peut également être lié à l’incapacité de l’étudiant à rembourser le prêt qu’il demande.

Quel est le montant maximum pour un prêt étudiant ?

Le montant maximum d’un prêt étudiant varie selon les établissements. S’il se situe généralement à 50 000 euros, certaines banques peuvent accorder jusqu’à 75 000 euros.

Le montant du crédit est déterminé principalement à partir de la caution du demandeur et de ses besoins. Parfois, il dépend aussi de la durée de ses études et de l’établissement d’enseignement supérieur qu’il a choisi. Les possibilités de remboursement du souscripteur une fois qu’il commencera à travailler peuvent également être prises en compte pour le calculer.

Il faut savoir que les banques accordent plus facilement une somme élevée à ceux qui fréquentent de grandes écoles. Cette situation s’explique par la pluralité des débouchés professionnels et par le niveau élevé des salaires d’embauche pour ces étudiants.

Quels types de crédit peut-on souscrire quand on est étudiant ?

Les étudiants ont la possibilité de contracter différents types de prêts en fonction de leurs projets. Ils peuvent par exemple souscrire un crédit à la consommation affecté au financement de leurs études, c’est-à-dire un prêt étudiant classique, s’ils trouvent un garant. Dans le cas contraire, le prêt étudiant garanti par l’État constitue une alternative. Pour bénéficier de ce crédit dont le montant maximum est de 20 000 euros, il faut avoir entre 18 et 30 ans et être capable de justifier ses études avec un certificat de scolarité.

Les étudiants qui souhaitent financer leur permis, pour leur part, peuvent se tourner vers le permis à 1 euro par jour. Il s’agit d’un prêt à taux zéro dont les intérêts sont pris en charge par l’État. Cette solution est destinée aux jeunes de 18 à 25 ans qui veulent décrocher un permis A1, A2 ou B. Selon le cas, les intéressés peuvent obtenir 600, 800, 1 000 ou encore 1 200 euros. Le montant des mensualités ne peut pas être supérieur à 30 euros par mois, soit 1 euro par jour, d’où le nom du dispositif. Pour souscrire ce prêt, il faut se tourner vers une banque partenaire d’une auto-école détenant le label « qualité des formations au sein des écoles de conduite ».

De leur côté, les jeunes qui cumulent études et travail ont la possibilité de prétendre au prêt jeune actif. S’adressant aux moins de 29 ans, cette solution a l’avantage de ne requérir aucun justificatif de dépenses. Elle permet d’obtenir jusqu’à 7 000 euros. Il est possible de contracter un prêt jeune actif en ligne auprès de nombreuses banques. Le montant des mensualités sera adapté en fonction de la capacité de remboursement du souscripteur.