Vous avez eu la chance d’obtenir un logement au CROUS pendant vos études ? Toutefois, vous souhaitez résilier votre bail pour économiser pendant vos vacances d’été ou peut-être arrivez-vous à la fin de votre droit d’occupation et vous devez vous envoler vers d’autres horizons ? Vous demandez quelles sont les procédures à respecter pour quitter votre logement CROUS ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Comment résilier son logement Crous ?

Les logements CROUS sont des logements étudiants meublés qui nécessitent un délai d’un mois de préavis. Ils sont attribués du 1ᵉʳ septembre au 31 août de l’année en cours. Aussi, vous devez avertir votre résidence de votre départ un mois avant de libérer votre logement, soit le 31 juillet. À noter que vous pouvez donner votre préavis bien avant si par exemple vos examens de fin d’études se sont déjà déroulés et que vous voulez éviter de payer votre loyer pendant la période estivale où vous ne toucherez pas de bourse.

En fonction de la résidence, vous pouvez simplement prévenir le secrétariat à l’oral, remplir un formulaire à retirer auprès du secrétariat avant de le remettre à ce même secrétariat ou écrire un mail. Il est également possible de faire une demande écrite (par lettre recommandée avec accusé de réception ou une remise en main propre avec délivrance d’un récépissé ou par lettre recommandée avec accusé de réception), à la direction de la cité universitaire, un mois à l’avance. Les politiques concernant le départ des étudiants sont très variables d’une résidence à une autre, et le mieux est de vous renseigner auprès du secrétariat.

Comment quitter un logement Crous ?

Une fois que votre résidence est avertie de votre départ, vous devez déterminer avec le secrétariat d’une date pour l’état des lieux. Comme pour la location traditionnelle, le bailleur doit vérifier que l’état du logement est conforme à celui qui était de rigueur à votre arrivée. Seul cet état des lieux vous permettra de récupérer tout ou en partie la caution d’un mois de loyer que vous avez remise à votre arrivée dans la résidence CROUS.

Comment résilier son logement Crous ?
Source : shutterstock.com

Qui prévenir de ce départ ?

Le secrétariat de la résidence CROUS où vous êtes logé doit être prévenu, c’est d’ailleurs avec lui que vous ferez l’état de lieux à votre arrivée et à votre départ. Par sécurité, vous pouvez également prévenir le directeur de votre site (chaque résidence a un directeur), même si le secrétariat est normalement l’intermédiaire entre le locataire est les échelons administratifs supérieurs.

Quelles sont les formalités à savoir ?

Si vous souhaitez rester dans votre logement CROUS pour l’année suivante, le mieux est de payer les mois d’été même si vous ne touchez pas de bourse pendant cette période. Vous devrez alors faire une demande de renouvellement dans votre espace Cité’U sur MesServices.etudiant.gouv.fr selon le calendrier de votre résidence. Cela vous assure la primauté sur le logement que vous occupez, ce qui est pratique lorsque vous vous y sentez bien et êtes déjà installé.  En effet, il n’est pas toujours possible de choisir son logement étudiant dans une résidence CROUS et le mieux est de garder son appartement lorsqu’on s’y sent bien.

Par contre, si vous quittez votre logement pour faire des économies, vous êtes susceptible de changer de logement au CROUS à la rentrée, rien ne vous garantit la primauté sur le logement que vous avez occupé jusqu’ici. Vous devrez même refaire une demande d’attribution de logement qui ne vous garantit pas d’obtenir une place dans votre cité universitaire. Toutefois, les politiques d’attribution et de changement de logements sont variables d’un CROUS à un autre. N’hésitez pas à vous tourner vers le secrétariat de votre cité universitaire qui sera au courant de ce qui s’applique dans votre résidence.