Relancer une conversation après un silence : comment faire ?

Vie étudianteRelancer une conversation après un silence : comment faire ?

Lorsqu’un silence interrompt une conversation, un sentiment de gêne s’installe. Relancer la conversation est donc nécessaire pour ne pas rester sur cette sensation désagréable. L’art de la communication, ça s’apprend et c’est pourquoi nous vous avons rédigé un petit brief sur la relance après un silence. Comment relancer la conversation après un silence ? Que signifie un silence pendant un échange avec autrui ? 

Le silence dans une conversation : que veut-il dire ?

Lorsqu’on parle avec quelqu’un et que la conversation est fluide, nous ressentons une sorte de sentiment d’appartenance. La conversation semble cohérente et un lien se forme naturellement avec la personne en face. De plus, lorsque son interlocuteur vous répond de façon inopinée, cela va inconsciemment vous conforter dans l’idée que cette personne est alignée avec vos idées et vos valeurs. C’est pourquoi relancer une conversation semble être une nécessité. 

D’ailleurs, on peut évoquer le fait que le silence a toujours une signification. Pour bien interpréter un silence qui s’immisce dans une conversation, vous allez devoir essayer de vous mettre à la place de votre interlocuteur pour être en phase avec sa logique. Le silence est toujours considéré comme négatif, à tort. En effet, le silence n’est pas toujours bien perçu et il est interprété comme gênant ou éprouvant. Parfois, votre interlocuteur va simplement faire une synthèse mentale de vos paroles pour vous fournir une réponse précise, construite et efficace. Ou alors, il peut être mal à l’aise ou bien être dans la lune. Tout dépend des circonstances et de vos ressentis. 

- Advertisement -

Notons que les psychanalystes avancent une idée comme quoi les personnes ayant une faible estime d’elles-mêmes supportent moins bien le silence d’autrui, alors que celles qui ont une bonne opinion d’elles-mêmes ne vont pas forcément percevoir le silence comme quelque chose de négatif.

Le silence dans une conversation : que veut-il dire ?
Source : shutterstock.com

Comment relancer la conversation après un silence ?

La façon de relancer la conversation après un silence dépend essentiellement de la nature de la relation que vous avez avec votre interlocuteur. Si c’est un rendez-vous amoureux, vous ne devez pas adopter la même stratégie que s’il s’agit d’un rendez-vous professionnel ou d’une conversation sérieuse avec votre maman. 

La façon la plus simple d’une manière générale est de rebondir sur les dernières paroles qui ont été citées et de demander l’avis à son interlocuteur. Par exemple, admettons que vous êtes en date et que vous parliez de votre chat, un silence suit et vous ne savez plus quoi dire. Posez une question ouverte comme : Qu’est-ce que tu en penses ? Quel est l’animal que tu aurais aimé avoir ? 

Dans le cas où vous ressentez que le sujet dont vous parliez rend mal à l’aise votre interlocuteur, posez une question qui n’a rien à voir et qui semble spontanée et en lien avec les circonstances instantanées comme la météo (si vous n’avez vraiment pas d’autres idées), la boisson que vous êtes en train de boire, le repas que vous êtes en train de manger, etc. 

En fonction des circonstances, l’humour peut être salvateur si vous avez un tempérament drôle et extraverti. Il faut néanmoins être sûr de vous si vous décidez d’emprunter cette voie.

Comment relancer la conversation après un silence ?
Source : shutterstock.com

Pourquoi est-ce important d’apprendre la relance ?

Dans la majorité des cas, le silence est considéré comme gênant et si vous n’êtes pas assez habile pour le tourner à votre avantage, votre interlocuteur va perdre de l’intérêt envers vous. Il risque de rester sur ce malentendu et il est crucial de réussir à lever le moindre doute, que ce soit un échange professionnel ou personnel. 

La conversation, c’est un art ! Pour appuyer son assurance et son charisme, il faut savoir maîtriser les codes de la communication. Apprendre à faire une relance est donc nécessaire pour ne jamais se retrouver à court de mot, d’autant plus si l’interlocuteur n’a pas de répartie. La conversation se termine sur une note amère et c’est ce qu’il faut éviter à tout prix. 

Si vous n’êtes pas à l’aise lorsque vous communiquez avec quelqu’un, nous vous invitons à vous renseigner sur les diverses formations afin d’apprendre les bases de la communication. Vous aurez toujours quelque chose à dire, vous deviendrez une personne très agréable à fréquenter et serez toujours en mesure de relancer pour éviter les silences embarrassants. Vous maintenez ainsi le cap de la conversation et gardez l’avantage de votre côté.