Pendant les études supérieures, mettre la théorie en pratique est un passage obligé. L’expérience professionnelle est par ailleurs extrêmement valorisée sur le marché du travail et favorise l’insertion professionnelle à la sortie des études. Conscients de cela, les établissements d’enseignement supérieurs imposent de faire des stages étudiants. Pour pouvoir les réaliser, il est indispensable d’avoir une convention de stage qui protège aussi bien l’étudiant que l’entreprise. Nous vous expliquons comment l’obtenir.

Comment faire une convention de stage ?

Dans une formation classique où un stage obligatoire est requis pour valider l’année, la principale difficulté pour l’étudiant en recherche d’un stage est déjà de trouver le stage. Lorsque celui-ci est trouvé, obtenir une convention de stage n’est qu’une simple formalité assez facile. Pour cela, vous devez vous adresser au bureau des stages de votre établissement d’enseignement supérieur (école, université, etc.) qui vous transmettra les documents administratifs à remplir et à signer. En fonction des établissements, vous pouvez même retrouver ces documents directement sur votre espace numérique. En général, les éléments qui vous seront demandés sont les suivants :

  • Le Siret de votre entreprise
  • Le nom de votre tuteur pédagogique
  • Les dates de début et de fin du stage
  • La durée du stage
  • Le montant de la gratification que vous percevrez
  • L’intitulé du poste que vous occuperez
  • Les missions

Ensuite, il n’y a plus qu’à faire signer les trois exemplaires du document par chacun des partis concernés (vous, votre école/université, votre entreprise).

Par contre, obtenir une convention de stage est plus complexe dans certaines situations. Il faut savoir que certaines universités ne délivrent qu’une convention pour le stage obligatoire. Cela signifie que si vous voulez faire un stage facultatif, vous pouvez vous buter au refus de votre bureau des stages. Vous pouvez légitimement vous demander s’il est possible de réaliser votre stage sans convention ou de trouver un autre moyen de vous en faire délivrer une. Nous vous répondons ci-dessous.

Est-il possible de faire un stage sans convention de stage ?

Techniquement, il n’est pas impossible de faire un stage sans convention, même si en France c’est extrêmement difficile. Vous pouvez très bien vous arranger avec votre organisme d’accueil pour établir une convention bipartite et non pas tripartite, ce qui court-circuite ainsi l’autorisation de votre établissement d’enseignement supérieur. Tout dépend de ce qui a été prévu lors de l’entretien. Néanmoins, rares sont les établissements qui accepteront cette solution, car elle n’est pas sécuritaire du point de vue des assurances en cas d’accident.

Est-il possible de faire un stage sans convention de stage ?
Source : shutterstock.com

Comment faire un stage lorsqu’on ne peut pas bénéficier d’une convention ?

Obtenir une convention de stage est impossible lorsqu’on n’est plus étudiant ou parfois lorsqu’on est étudiant, mais qu’on veut faire un stage facultatif non obligatoire. Heureusement pour vous, les écoles et les universités traditionnelles ne sont pas les seules à pouvoir délivrer des conventions de stages. Il existe d’autres organismes par lesquels vous pouvez passer pour réaliser le stage de vos rêves.

Les missions locales

Si vous n’êtes pas étudiant, mais que vous avez moins de 25 ans, vous pouvez vous adresser aux missions locales pour obtenir une convention de stage. Cet organisme est habilité à délivrer une convention de stage de 1 jour à 1 mois maximum renouvelable. Ce n’est pas la solution la plus simple, car la petite durée de la convention nécessite de renouveler régulièrement la convention. Toutefois, cette solution a le mérite d’exister et peut vous aider à décrocher votre stage. Pour autant, elle s’adresse à des jeunes qui ne sont pas scolarisés excluant ainsi les étudiants qui ne peuvent pas obtenir de convention dans le cadre d’un stage facultatif.

S’inscrire dans un établissement de formation à distance

Si vous avez trouvé un stage qui vous fait rêver, mais que votre situation ne permet pas d’obtenir de convention de stage (si vous n’êtes plus étudiant ou si votre école/université refuse de vous délivrer une convention pour un stage facultatif), sachez que vous pouvez vous inscrire dans un autre établissement de formation proposant des cours à distance conciliables avec une activité professionnelle à côté. Bien sûr, cela nécessite de suivre quelques cours par semaine, mais c’est l’occasion d’apprendre de nouvelles choses et de compléter votre cursus tout en effectuant votre stage.