Comment faire une année linguistique à l’étranger ?

Vie étudianteÉtudesComment faire une année linguistique à l'étranger ?

Un séjour linguistique dans un pays étranger est le meilleur moyen d’en apprendre la langue. C’est également l’occasion de découvrir une nouvelle culture et de faire de belles rencontres. Promettant une expérience exceptionnelle, les séjours linguistiques à l’étranger séduisent de nombreux étudiants. Vous en faites partie ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour faire une année linguistique dans un autre pays.

Séjour linguistique à l’étranger : quelles démarches effectuer ?

Vous avez pris des cours d’anglais et souhaitez faire un séjour linguistique dans un pays qui parle cette langue pour évaluer votre niveau ou vous perfectionner ? Il vous sera utile de connaître les démarches à effectuer. Celles-ci dépendent de la destination.

Dans le cas des séjours dans les pays de l’Union européenne, vous n’aurez aucune démarche à faire concernant le visa. L’inscription constitue généralement la principale formalité. Il se peut néanmoins que vous deviez réserver votre place 3 à 4 mois à l’avance. En effet, le nombre de participants aux séjours organisés est la plupart du temps limité.

- Advertisement -

Pour les séjours qui se déroulent hors de l’Union européenne, les démarches s’avèrent plus compliquées. Il faut notamment demander un visa au plus tard 1 mois avant la date prévue pour le départ. Souvent, il est aussi nécessaire de souscrire une assurance santé.

Pour faire une année linguistique à l’étranger, il est préférable de se tourner vers un organisme spécialisé. Ce dernier se charge de toutes les démarches administratives à votre place. Vous pouvez ainsi être sûr qu’elles seront effectuées dans les délais impartis. Sachez également qu’un organisme spécialisé peut s’occuper de la recherche de votre logement dans le lieu dans lequel vous comptez vous rendre.

Séjour linguistique à l'étranger : quelles démarches effectuer ?
Source : shutterstock.com

Comment choisir sa destination ?

Lorsqu’on envisage de partir apprendre une langue étrangère, la question de la destination est l’une des premières qu’on se pose. Pour la choisir, vous devrez tenir compte de vos objectifs. Par exemple, si vous voulez améliorer votre anglais, vous pouvez bien entendu opter pour l’Angleterre. Cependant, il ne s’agit pas de la seule possibilité. L’île de Malte, l’Afrique du Sud, l’Irlande, les États-Unis, le Canada, l’Australie ou encore la Nouvelle-Zélande sont autant d’alternatives.

Faites le point sur vos envies pour déterminer le lieu idéal. Vous ne souhaitez pas partir trop loin ? Un voyage en Europe est plus susceptible de vous convenir. Définissez également au préalable votre budget. La somme que vous êtes prêt à allouer à votre projet devrait vous orienter dans votre choix.

Les activités qu’il est possible d’effectuer sur place sont un autre critère pour sélectionner la destination où faire une année linguistique à l’étranger. Vous êtes fan de randonnée ? Vous ne serez pas déçu en vous rendant en Irlande. Il y existe en effet divers circuits permettant de découvrir des paysages d’une beauté époustouflante. Vous aspirez à un séjour linguistique qui vous permettra de profiter de la mer ? Avec son climat chaud, ses superbes plages et ses nombreuses activités nautiques, l’Australie vous plaira sans aucun doute. 

Comment choisir sa destination ?
Source : shutterstock.com

Faire une année linguistique à l’étranger : comment s’organiser sur place ?

Faire une année linguistique à l’étranger requiert une certaine organisation une fois sur place. Tout d’abord, veillez à bien ranger tous vos documents de voyage pour éviter les risques de perte. Pensez également à télécharger la carte de la ville dans laquelle vous passez votre séjour sur votre smartphone pour faciliter vos déplacements. 

Par ailleurs, prévoyez de l’argent liquide en petites coupures pour vos dépenses courantes. Pour régler des frais plus importants, vous pouvez utiliser votre carte de crédit. Néanmoins, informez à l’avance votre banque de votre voyage et de sa durée pour éviter le blocage de votre carte lorsque vous l’utiliserez. D’autre part, il vous sera probablement utile de vous procurer une nouvelle carte SIM sur place. 

Si vous êtes logé par une famille d’accueil, faites en sorte de vous adapter à son rythme de vie. Si vos hôtes ont fixé des heures pour prendre les repas ou un couvre-feu, vous devrez vous y conformer. Vous l’aurez compris, l’hébergement chez un particulier implique certaines contraintes. Pour bénéficier de plus de liberté, vous pouvez vous tourner vers la colocation.

Durant les premiers mois, concentrez-vous exclusivement sur l’apprentissage de la langue du pays où se déroule votre séjour. Une fois que vous aurez amélioré vos compétences linguistiques et que vous vous serez bien acclimaté, vous pourrez vous lancer dans la recherche d’un travail à mi-temps. Lorsque vous postulerez, assurez-vous que votre CV indique l’adresse de votre logement dans le pays d’accueil.