La santé est quelque chose à prendre au sérieux. Si les étudiants appartiennent à une catégorie d’âge moins sujette à des problèmes de santé, ils ne sont cependant pas à l’abri d’un quelconque accident sans compter les problèmes spécifiques que chacun peut avoir.  Aussi, s’assurer d’être bien affilié à la sécurité sociale est la première étape à suivre. Une fois que la vérification a été faite, il est possible de souscrire à une complémentaire santé pour bénéficier d’un certain confort dans les remboursements et dans le type de consultation.  

Pourquoi prendre une mutuelle étudiante ?

Le régime général de sécurité sociale fixe des bases de remboursement sur chaque acte médical, médicaments, etc. Une fois l’acte médical réalisé, la sécurité sociale rembourse partiellement l’argent que l’étudiant qui est allé consulter a avancé, sauf dans le cas d’un tiers-payant permettant de ne pas à avoir à avancer les frais que la sécurité sociale rembourse.

Ce remboursement s’élève à hauteur de 70% et laisse donc 30% du prix à la charge de l’étudiant. Par exemple, une consultation de médecine conventionnée secteur 1 coûtera 25€. Sur les 25€ que l’étudiant a eu à avancer, 17€50 lui seront remboursés, mais il lui restera à charge 7€50.

Si nous avons pris l’exemple d’un acte médical conventionné secteur 1, il existe des praticiens qui définissent librement leurs honoraires, sans se calquer sur la base de remboursement de la sécurité sociale. Ce sont les praticiens conventionnés secteur 2 et 3 ayant des prix beaucoup plus élevés, sans que la différence soit prise en compte par la sécurité sociale. Certains praticiens en font plus souvent partie comme les ophtalmologues ou les dentistes par exemple.

En résumé, faire le choix d’une mutuelle étudiante permettra d’être mieux remboursé et d’aller librement consulter différents spécialistes quel que soit leur domaine, sans craindre des privations pendant des mois. Cela est d’autant plus important que les médecins conventionnés secteur 1 ont souvent des délais d’attente assez longs, en raison d’un intérêt économique évident pour les soignés les poussant à se diriger vers ces praticiens.

Pourquoi prendre une mutuelle étudiante ?
Source : Shutterstock.com

Est-ce obligatoire ?

S’il est obligatoire d’être affilié à la sécurité sociale, la souscription à une mutuelle ne l’est aucunement. Elle reste facultative, mais elle est fortement préconisée voire indispensable dans le cas de certains soins.

En cas d’hospitalisation où les frais de séjour peuvent s’élever à plus de 1000€, la couverture sociale de base ne suffira pas et il apparaît essentiel de posséder une complémentaire santé. C’est également le cas lorsque l’étudiant a des problèmes spécifiques, l’obligeant à aller consulter certains spécialistes. Par exemple, un étudiant souffrant de myopie devra consulter un ophtalmologue et peut-être même s’acheter une paire de lunettes et les verres qui vont avec aux coûts élevés. Souscrire à une mutuelle permettrait d’amoindrir les coûts.

Par ailleurs, il existe des complémentaires santé s’adressant spécifiquement aux étudiants qui sont économiquement avantageuses, raison de plus pour souscrire à une mutuelle.

Toutefois si l’étudiant fait le choix de ne pas adhérer à une complémentaire santé, il lui faudra privilégier des praticiens conventionnés secteur 1. Il peut alors se soigner sur le campus en se rendant par exemple au Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SUMPPS, parfois SIUMPPS) de son établissement, cependant limité en matière de soins. Il existe également des centres de soin réunissant des praticiens conventionnés secteur 1, facilitant l’accès à la santé pour tous.

Quelle mutuelle est la plus intéressante pour un étudiant ?

De nombreux comparateurs de mutuelles étudiantes existent sur le web, permettant un filtre en fonction des besoins. Les uns auront besoin d’une mutuelle couvrant bien l’optique, tandis que d’autres préféreront une mutuelle généraliste couvrant de façon égale tous les soins.

Toutefois, il est plus indiqué de se diriger vers des organismes proposant des formules spécifiquement conçues pour les étudiants, et correspondant mieux à leur budget.

Parmi les plus connus, on retrouve :

  • La LMDE
  • Heyme
  • La MGEN
  • Smerra
Quelle mutuelle est la plus intéressante pour un étudiant ?
Source : Shutterstock.com

Quels remboursements sont intéressants avec une mutuelle étudiante ?

Comme nous l’avons déjà évoqué, il y a certains types de praticiens qui dépassent souvent la base du remboursement de la sécurité sociale. C’est par exemple le cas des dentistes et des ophtalmologues. Un autre exemple est celui d’une hospitalisation de quelque nature qu’elle soit. Toutefois, pour ancrer notre propos dans du concret, nous pouvons évoquer l’opération fréquente des dents de sagesse. Ces actes médicaux entraîneront bien souvent un dépassement important. Il est possible de pallier ces surcoûts en souscrivant à une mutuelle.