Comment bien préparer son oral de stage ?

Vie étudianteÉtudesComment bien préparer son oral de stage ?

Dans le cadre de votre cursus académique, vous aurez forcément un stage obligatoire à faire, voire une alternance selon les modalités de votre formation. La plupart du temps, il est demandé de constituer un rapport de stage dont le volume varie d’une formation à une autre, et il est même parfois possible que vous ayez une soutenance orale à faire ce qui est d’ailleurs très souvent le cas avec les alternances. Cette restitution orale est notée et compte dans la moyenne générale, voire comme crédit. Il est donc important de soigner cet exercice académique.

Préparer son oral de stage en quelques étapes

Pour réussir votre soutenance de stage, il y a quelques étapes fondamentales à respecter.  Retrouvez-les ci-dessous.

Le plan de présentation : un indispensable pour son oral de stage

Peu importe la formation suivie ou le stage réalisé, il vous sera toujours demandé dans le cadre d’une restitution orale d’avoir un cheminement précis qui vous servira de fil conducteur pendant votre démonstration et facilitera la compréhension des jurys. Notons toutefois que cela s’applique pour les stages obligatoires où un rapport et/ou une soutenance sont fixés. Pour un stage sans convention optionnel, vous n’aurez pas besoin de mener ce travail.

Le plan de présentation : un indispensable pour son oral de stage
Source : shutterstock.com
- Advertisement -

La structure la plus classique est la suivante :

  • Présentation de l’entreprise
  • Missions
  • Problématique inhérente à vos missions en rapport avec votre domaine d’études
  • Selon le type d’études : état de l’art / développement d’une réflexion par rapport aux auteurs étudiés /formules mathématiques applicatives pour répondre à la problématique, etc.
  • Conclusion et ouverture

Ce plan est assez classique, il est possible de faire de preuve d’originalité en proposant un plan alternatif ce qui peut être valorisé selon les jurys et les formations, mais également pénalisé. Le mieux est de bien vous renseigner dès le début sur les attentes de votre enseignant, en n’hésitant pas à lui poser une liste de questions exhaustives.

Anticiper les questions du jury

Un oral de stage se décompose toujours en deux parties. La première partie correspond à la restitution orale de votre expérience qui se fonde souvent sur un rapport de stage écrit. La seconde partie consiste en un dialogue entre vous et le jury, ce dernier vous posera des questions plus approfondies sur votre travail. Il est important de se préparer à cette phase, en anticipant les questions éventuelles que pourrait vous poser le jury.

Celles-ci peuvent être très variées, mais elles se fondent généralement sur des contradictions dans votre travail ou sur un point qui n’a pas été assez étoffé. Elles peuvent aussi vous inciter à pousser davantage la réflexion avec des ouvertures sur des problématiques similaires observables dans d’autres domaines ou des sujets d’actualité qui peuvent faire écho à votre travail. Aussi, n’hésitez pas à vous renseigner sur de l’actualité directement liée à votre problématique ou sur certains sur l’ensemble des travaux d’un auteur que vous avez cité dans votre oral.

Anticiper les questions du jury
Source : shutterstock.com

Répéter son oral

L’on attend de vous que vous maitrisiez votre sujet, aussi les bégaiements, les “heeeuuu” et les hésitations intempestives seront très mal vus. Les jurys valoriseront toujours une restitution fluide et maitrisée plutôt qu’un oral fastidieux et difficile. Malheureusement, nous n’avons pas tous la même éloquence et facilité à l’oral, et notre travail peut être excellent, mais mal valorisé à l’oral. C’est pourquoi, il est important de bien le répéter pour limiter au maximum les parasitages et mettre en valeur ce travail de longue haleine et obtenir la note méritée.