Être étudiant revient à passer de longues soirées de révisions, ou bien à faire la fête. Sauf qu’à force de trop négliger son sommeil, on perd en attention durant la journée ce qui peut devenir problématique pendant les études. C’est pour cela qu’il faut s’obliger à passer de vraies nuits composées des trois grandes phases du sommeil. Néanmoins, lorsqu’on prend des habitudes, il peut être difficile de s’en défaire. Aussi, si vous n’êtes pas habitués à vous coucher à une heure convenable pour la récupération de votre corps, vous aurez certainement des difficultés à vous endormir. C’est pour cela qu’on vous livre quelques astuces dans cet article pour faciliter votre sommeil.

Bien dormir quand on est étudiant : quelques conseils

Retrouvez ci-dessous notre liste des meilleurs conseils pour faciliter l’endormissement.

Investir dans un bon lit

Primo, pas de bonne nuit sans bon lit. On peut affirmer ce que l’on veut, avoir un matelas qui nous convient et dans lequel on se sent bien, est important pour favoriser l’endormissement. Il existe des matelas durs, fermes, plus moelleux, à vous de voir lequel d’entre eux vous comblera. Imaginez que vous vous retrouviez coincé sur une chaise inconfortable toute la journée au bureau, ça ne serait pas vivable et propice à la concentration ? C’est la même chose avec un lit. Alors si vous n’en avez pas déjà un, filez droit dans un magasin de literie pour en choisir un. C’est certes un investissement, mais rentable puisqu’à terme, ça vous aidera à dormir paisiblement et vous concentrer en cours. Pourquoi pas un matelas Emma d’ailleurs ? La marque est connue pour ses matelas de haute qualité très confortables.

Investir dans un bon lit
Source : shutterstock.com

Se détendre avant de dormir

Difficile de s’endormir quand on a l’esprit bien occupé par toutes les contrariétés de la journée ? Non seulement le stress provoque des rides, mais ce n’est pas votre meilleur allié pour dormir. C’est pour cela qu’il est important de faire le vide avant de se coucher. Plusieurs méthodes existent comme des exercices de respiration, de la lecture pour se changer les idées, de la méditation en pleine conscience, ou bien encore des huiles essentielles à diffuser. Essayez-les toutes pour voir laquelle est la plus efficace sur vous.

Éviter les écrans avant de se coucher

Mieux vaut éviter les écrans au moins une heure avant d’aller se coucher. Déjà parce que l’on en consomme à longueur de journée, aussi le soir devrait être réservé à autre chose. De plus, la lumière bleue qui s’en dégage stimule la corticotrope, l’hormone permettant au corps de se réveiller naturellement une fois qu’il a eu son quota de sommeil. Cette hormone va perturber l’endormissement et vous exciter davantage, c’est d’ailleurs pour cela qu’on déconseille aux parents de laisser les enfants sur les écrans le soir.

Bref, c’est un élément à prendre en compte pour aménager sa chambre étudiante, mettre le plus loin possible télévision et ordinateur du lit pour ne pas céder à la tentation. À la place pourquoi ne pas lire un bon livre ou écouter un podcast ou de la musique sur Spotify ? Vous pouvez également en profiter pour vous adonner à certains loisirs comme la peinture, le dessin, la céramique, etc.

Éviter les écrans avant de se coucher
Source : shutterstock.com

Avoir une bonne hygiène de vie

Plus généralement, il convient d’avoir une bonne hygiène de vie. Il est important de laisser les habitudes s’exprimer. Pourquoi ne pas installer une routine et vous obliger à aller vous coucher à une heure précise. Le corps petit à petit assimilera la chorégraphie et vous ferez de nets progrès au fur et à mesure. Il faut également éviter de consommer de l’alcool ou de la nicotine le soir, puisque ces deux éléments favorisent l’excitation.

Veillez également à éviter les repas copieux et peu digestes qui viendront perturber la digestion, et ainsi perturber le sommeil. Plutôt qu’une pizza ou un burger, mieux vaut privilégier des légumes, une protéine et un fruit. Niveau protéines, on privilégiera celles provenant de la viande blanche, du poisson, des légumineuses ou des laitages plutôt que celles de la viande rouge peu digeste. S’il est aussi important de faire du sport, on le fera dans la journée, mais pas au cours de la soirée dans les heures précédant le sommeil, car le sport stimule la dopamine, l’hormone du plaisir et de l’excitation. Au contraire, il faut favoriser le relâchement et le calme pour mieux s’endormir.