Comment acheter son premier appartement ?

LogementComment acheter son premier appartement ?

L’acquisition d’un premier bien immobilier est une étape importante de la vie. Un tel projet suscite toujours une certaine inquiétude ainsi que de nombreuses questions. Voici tout ce que vous devez savoir pour réussir l’achat de votre premier appartement.

Quel budget pour un premier appartement ?

Définir au préalable son budget est indispensable lorsqu’il s’agit d’acheter son premier appartement. Le connaître vous permettra notamment de mieux cibler des biens, ce qui vous évitera des déconvenues lors de vos recherches.

Pour déterminer le budget à consacrer à l’achat de votre premier appartement, vous devez vous informer sur le prix au mètre carré pratiqué sur le marché immobilier. Plusieurs facteurs l’influencent. La zone géographique en fait partie. Par exemple, le prix au mètre carré en Île-de-France est en moyenne deux fois plus élevé par rapport au reste de la France. Les biens situés dans un emplacement plébiscité affichent aussi des prix plus importants. D’autre part, la taille d’un logement impacte également son prix. Généralement, plus un bien est grand, moins le mètre carré coûte cher.

- Advertisement -

L’âge d’un appartement, la qualité des matériaux utilisés pour le construire, ses équipements et ses particularités (présence d’une terrasse, d’un garage, etc.) sont d’autres critères qui impactent sur son prix. Mais combien prévoir alors pour acquérir ce type de bien ? Sachez que la moyenne du prix du m² des appartements en France s’élève à 3 720 euros.

Avant d’acheter, n’hésitez pas à demander une estimation appartement pour être sûr de faire une acquisition au juste prix. Cette démarche vous permettra en effet de connaître la valeur réelle du logement qui vous intéresse. Autrement dit, l’estimation d’un bien immobilier vous assurera qu’il n’est pas surévalué par le vendeur.

Quel budget pour un premier appartement ?
Source : shutterstock.com

Y a-t-il des aides pour les jeunes acheteurs ?

En constante hausse, les prix de l’immobilier montrent que l’achat d’un appartement nécessite un apport financier important. Ils constituent d’ailleurs le premier frein à l’acquisition d’un logement par les jeunes étant donné que leurs ressources sont généralement limitées. Heureusement, diverses aides ont été mises en place pour faciliter l’accession à la propriété par cette catégorie de population.

Le PTZ (prêt à taux zéro) constitue une solution avantageuse pour acheter son premier appartement. Il s’agit d’un crédit dont les intérêts sont pris en charge par l’État. Pour en bénéficier, il est nécessaire de respecter des conditions de ressources qui varient selon la zone géographique. Le PTZ peut financer jusqu’à 40 % du prix d’un appartement neuf dans les zones A et B1, contre 20 % dans les zones B2 et C. Il est également possible de solliciter ce crédit pour acquérir un bien ancien qui fait l’objet de travaux de rénovation, mais uniquement dans les zones B2 et C.

Les jeunes qui souhaitent devenir propriétaires peuvent aussi se tourner vers le PAS (prêt d’accession sociale). Cumulable avec le PTZ, ce prêt immobilier assorti d’un taux d’intérêt avantageux est destiné aux personnes disposant de revenus modestes qui souhaitent acheter ou faire construire une résidence principale. Son octroi est aussi soumis à des plafonds de ressources.

Vous travaillez dans une entreprise comptant plus de 10 salariés ? Pourquoi ne pas prétendre au prêt Action Logement ? Ce prêt à taux réduit (0,5 %) d’une durée maximale de 25 ans permet d’obtenir jusqu’à 40 000 euros. Si vous êtes en couple, vous-même ainsi que votre partenaire pouvez le demander. Notez que le prêt Action Logement est compatible avec le PAS.

Y a-t-il des aides pour les jeunes acheteurs ?
Source : shutterstock.com

Quelles erreurs ne faut-il pas commettre ?

Le manque d’expérience peut conduire à commettre toutes sortes d’erreurs au moment d’acheter son premier appartement. La précipitation est l’une d’entre elles. Il se peut que vous ayez un coup de cœur pour un bien. Prenez toutefois le temps de vérifier que ses caractéristiques correspondent à vos besoins réels. Un écart important signifie que le logement ne vous convient pas.

Se limiter à une seule visite est une autre erreur courante. Si un appartement a suscité votre intérêt, n’hésitez pas à vous y rendre plusieurs fois et à différentes heures. De cette manière, vous pourrez mieux évaluer sa luminosité ainsi que son environnement.

Lorsque des travaux doivent être entrepris dans un appartement, il faut aussi éviter de négliger leur coût. En demandant un devis à un professionnel, vous vous mettrez à l’abri des mauvaises surprises. De plus, l’évaluation des travaux pourrait vous permettre de négocier une baisse de prix.

Si l’appartement qui vous intéresse fait partie d’une copropriété, veillez à consulter le procès-verbal des assemblées générales (au moins celui des 3 dernières). Vous vous assurerez ainsi du bon fonctionnement de l’immeuble. Si vous comptez faire des travaux, vérifiez également qu’ils ne sont pas interdits par le règlement de copropriété.