Le bilan de stage : définition et rédaction

Vie étudianteÉtudesLe bilan de stage : définition et rédaction

Vous avez un stage obligatoire à faire et votre tuteur académique réclame un bilan de stage ? C’est la première fois que vous en faites un et n’étant pas familiarisé à l’exercice, vous êtes un peu perdu ? Ne vous inquiétez, tout le monde passe par là et c’est pour le mieux, car cela permet de réfléchir à son expérience et d’en tirer le meilleur pour la suite. C’est d’ailleurs à cela que sert pareil exercice. Aussi pour appréhender au mieux le travail à venir, voici quelques conseils pour rédiger votre bilan de stage.

Un bilan de stage : c’est quoi ?

Un bilan ou un rapport de stage est un dossier imprimé et rédigé présentant l’expérience professionnelle que vous avez dû suivre dans le cadre d’un stage obligatoire, oubliez cet exercice si vous suivez un stage sans convention. C’est également un support retraçant votre vécu de l’expérience, l’environnement dans lequel vous avez évolué et les questionnements qui ont pu se poser.

Souvent obligatoire et noté, comptant dans votre moyenne générale, voire comme un crédit, il est important de le soigner. Selon les établissements et les professeurs, les attentes vis-à-vis de ce travail ne sont pas les mêmes. En effet, le plan, le nombre de pages, le fond et les forme peuvent prendre des formes différentes. Il est donc très important de bien se renseigner sur les attentes de votre professeur de façon à construire votre rapport de stage en fonction.

Un bilan de stage : c'est quoi ?
Source : shutterstock.com

Comment rédiger un bon bilan de stage ?

Aucune recette n’est parfaite, et il n’existe aucun modèle unique pour rédiger un rapport de stage. La seule partie approximativement commune à tous les rapports est la partie introductive présentant l’entreprise dans laquelle vous avez évoluée et les missions que vous avez effectuées.

- Advertisement -

Selon votre formation, il peut vous être demandé ensuite de dégager une problématique par rapport à votre stage et d’y répondre avec des auteurs étudiés en rapport avec votre formation. Vous pouvez également être amenés à établir davantage une partie applicative avec des formules de mathématique pour répondre à un problème donné. Certains établissements n’iront pas aussi loin, et vous demanderont seulement de rester dans une fonction purement descriptive avec la présentation de votre entreprise, des missions et de votre avis sur la qualité du stage et sur le fait qu’il ait répondu ou non à vos attentes.

Aussi, les seuls conseils que nous pourrions vous offrir sont surtout du point de vue de la forme et non du fond, tant celui-ci est variable. Par exemple, faites toujours bien une page de garde avec le logo de votre établissement d’enseignement supérieur et celui de l’entreprise, votre nom et prénom, l’année en cours et l’intitulé de l’exercice. Veillez à faire un sommaire, de façon que votre correcteur puisse choisir de ne lire que certains passages ou revenir plus facilement sur des passages déjà lus. Souvent, l’introduction et la conclusion sont les deux seules parties lues pour faire gagner du temps aux correcteurs et aussi parce que circule l’idée qu’un bon rapport ne se voit qu’à ces parties. Veillez donc à bien les soigner.