Des millions d’étudiants rentrent chaque année en établissements d’enseignement supérieur et certains sont obligés de subvenir à leurs besoins par leur propre moyen. Petits boulots et aides financières telle que l’aide au logement étudiant ne permettent pas toujours de boucler les fins de mois. De nombreux étudiants s’interrogent sur les aides auxquelles ils peuvent avoir le droit et certains pensent au RSA. 

Qu’est-ce que le RSA ? 

Le Revenu de Solidarité Activité ou plus communément connu sous l’acronyme RSA est une prestation versée par les Caisses d’Allocations Familiales (CAF). Il est attribué aux personnes démunies ou ayant de faibles ressources afin qu’il complète ses dernières pour garantir un revenu minimal. Cette aide est allouée aux personnes françaises ou étrangères âgées d’au moins 25 ans qui remplissent les conditions d’attribution. Le calcul du montant du revenu de solidarité activité dépend des ressources et de la composition du foyer.

Est-ce qu’un étudiant peut toucher le RSA ?

S’il est bien connu que les étudiants ont des budgets serrés, le RSA n’est cependant pas l’aide la plus courante à laquelle les étudiants ont droit. Elle n’est que dans de très rares cas une aide financière pour les étudiants. 

En effet, un étudiant ne peut bénéficier du revenu de solidarité active que dans certaines situations liées à son activité professionnelle ou à sa situation familiale. 

Dès lors, un étudiant peut demander le RSA dans 2 cas : 

  • Il s’agit d’un jeune actif, âgé entre 18 et 25 ans et qui a exercé une activité professionnelle pendant au moins 2 ans à temps plein au cours des trois ans précédant la date de la demande,
  • Il s’agit d’un parent isolé : l’étudiant vit seul(e) avec un ou plusieurs enfants à charge.

Pour venir compléter un budget étudiant, il ne faut donc pas miser sur un droit au RSA à moins de correspondre aux cas d’ouverture de cette aide. 

En revanche, en tant que bénéficiaire du RSA, un étudiant va disposer, au même titre que n’importe quel bénéficiaire du RSA, de plusieurs autres droits tels que la protection universelle malade, la complémentaire santé solidaire, dans certains cas de l’exonération du paiement de la taxe d’habitation et de la redevance audiovisuelle mais également de réduction sociale téléphonique et d’un certain nombre d’aides locales comme la gratuité des transports. Le RSA peut être accordé en plus d’une allocation logement, sans qu’il soit pris en compte dans le calcul des ressources pour déterminer le montant de cette dernière.

Est-ce qu'un étudiant peut toucher le RSA ?

Quelles conditions pour bénéficier du RSA ?

Pour bénéficier du RSA, il faut remplir les conditions d’attribution à savoir :

  • Être âgé de plus de 25 ans bien qu’il n’y ait pas de condition d’âge pour les femmes enceintes qui ont déjà au moins un enfant à charge,
    • Si vous avez entre 18 et 25 ans, sans enfant, il faut avoir exercé, en plus des conditions citées ensuite, une activité à temps plein (ou l’équivalent) durant au moins 2 ans sur les 3 dernières années.
  • Habiter en France de façon stable,
  • Être français ou citoyen de l’Espace économique européen ou Suisse et justifier d’un droit au séjour,
  • Les ressources mensuelles du foyer durant les 3 derniers mois avant la demande ne doivent pas dépasser un certain montant,

Par ailleurs, il faut avoir fait valoir prioritairement ses droits à l’ensemble des autres prestations sociales auxquelles une personne peut bénéficier avant de faire une demande pour le RSA. 

Enfin, il n’est pas possible de toucher le RSA – excepté pour un parent isolé – si l’on est en congé parental ou sabbatique, en congé sans solde ou en disponibilité ou bien si l’on est étudiant et que l’on ne perçoit pas un revenu d’activité au moins égal à 500 euros par mois. 

La démarche pour effectuer une demande pour le RSA est très simple. Il suffit de se rendre sur l’espace “Mon compte” pour les allocations ou bien dans “Estimer vos droits” puis “Le revenu de solidarité active” pour les non-allocataires. Après avoir fourni les informations demandées, la CAF communique un montant approximatif auquel on peut prétendre et oriente l’utilisateur vers la demande en ligne. 

Il faut savoir que le montant de l’allocation sera égal à la différence entre le montant maximal de RSA et la moyenne mensuelle des ressources d’une personne. 

Au 1er avril 2020, le montant du RSA pour une personne seule sans enfant à charge est de 564,78 euros et pour un couple 847,17 euros.