Pour financer leurs études, nombreux sont les étudiants qui ont recours aux crédits. Le prêt étudiant est un emprunt avec un taux attractif. Cependant, il est souvent soumis à une condition : avoir un garant. Retrouvez plus d’explications à ce sujet dans ce qui suit.

Le prêt étudiant, un moyen de financer ses études

Semblable à un crédit de consommation, le prêt étudiant est accordé à une personne pour financer ses études. Cet emprunt sert à régler les frais d’inscription et de scolarité mais aussi pour couvrir les dépenses de la vie quotidienne. Ainsi, l’étudiant peut utiliser cet argent emprunté aux banques pour payer son loyer, sa nourriture ou acheter un matériel. Cette aide permet à l’étudiant de vivre avec des moyens financiers suffisants.

Toute personne âgée entre 18 et 30 ans peut bénéficier d’un prêt étudiant à condition de pouvoir justifier ce statut. En effet, il suffit de le prouver à l’aide d’un certificat de scolarité, d’une carte d’étudiant ou d’une attestation d’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur. Une fois entré dans la vie active, le bénéficiaire de cet emprunt doit le rembourser moyennant un taux d’intérêt qui varie entre 0.8 et 3 %.

Le prêt étudiant, un moyen de financer ses études
Source : shutterstock.com

Faut-il un garant pour faire un prêt étudiant ?

Il convient de savoir qu’en théorie, la loi française ne dicte pas l’obligation d’avoir un garant pour obtenir un prêt étudiant. Dans la pratique, présenter une caution est considéré comme un prérequis pour accéder à ce type d’emprunt. En fait, il s’agit d’une condition nécessaire pour obtenir l’accord de la banque. Pour l’établissement prêteur, demander la présence d’un garant est un gage de sécurité. En revanche, les banques n’exigent pas le même niveau de solvabilité aux cautions. Il serait avantageux de choisir l’établissement le moins strict à ce niveau.

Comment trouver un garant pour un prêt étudiant ?

Avant de chercher un garant pour obtenir un prêt étudiant, il convient de savoir les critères nécessaires à prendre en considération. En effet, pour préparer une candidature recevable par la banque, le garant doit être majeur. De plus, il doit être capable de justifier des revenus jugés suffisants par l’organisme prêteur.

En recevant votre demande de prêt étudiant, la banque étudie, d’abord, la solvabilité de votre garant. Ce dernier doit être en mesure de rembourser le crédit. Si la situation financière de cette personne s’avère peu solide pour la banque, cette dernière est en droit de refuser la demande du prêt étudiant. Par ailleurs, elle peut réclamer un autre garant.

Généralement, ce sont les parents qui représentent le pourcentage le plus important des garants des prêts étudiants. Ainsi, ils accompagnent leurs enfants financièrement pour réussir leur cursus et leurs projets d’études. Se porter caution solidaire peut aussi être l’affaire d’une autre personne proche telle que le conjoint, un ami, un oncle, etc.

Comment faire un prêt étudiant sans garant ?

Vous avez besoin de contracter un crédit étudiant mais il se trouve que personne de votre entourage ne présente la solvabilité nécessaire pour se porter caution ? Dans ce cas, obtenir un prêt étudiant sans garant est une option qui vous permet de ne pas renoncer à vos rêves d’études supérieures.

En effet, grâce au prêt étudiant garanti par l’État, il est possible de poursuivre son cursus et c’est l’État qui se constitue garant. Autrement dit, si l’étudiant n’arrive pas à rembourser son prêt, c’est le pouvoir public qui le fait à sa place. Ainsi, les banques n’encourent aucun risque en vous prêtant de l’argent puisqu’elles peuvent se tourner vers l’État en cas de défaillance.

Grâce à ce prêt étudiant sans garant, il est possible d’emprunter jusqu’à 15 000 € sur une période minimale de deux ans. Le taux d’intérêt est attractif (aux alentours de 1 % en 2020). Il est toutefois nécessaire de remplir certaines conditions. En fait, il faut être inscrit dans un établissement de l’enseignement supérieur français et avoir moins de 28 ans à la date de conclusion du prêt. Il faut également être de nationalité française ou résident en France depuis au moins 5 ans.

Solliciter le Fonds de garantie des solidarités étudiantes (FGSE) est une autre manière d’obtenir un prêt étudiant sans garant. Alimenté par la Banque populaire et La Mutuelle des étudiants, ce fonds se porte caution pour ce type de prêt à hauteur de 25 000 € maximum. Il s’agit d’aides financières pour les étudiants qui n’ont pas de personnes garantes dans leur entourage.

Comment faire un prêt étudiant sans garant ?
Source : shutterstock.com

Les banques qui permettent un prêt étudiant sans garant

Pour obtenir un prêt étudiant sans garant, il convient de solliciter une banque ayant signé une convention avec les pouvoirs publics. Cependant, il n’est pas nécessaire d’être un client de cet organisme. Dans ce réseau de partenaires, on compte six établissements bancaires :

  • La Société Générale
  • Les Banques Populaires
  • Les Caisses d’Épargne
  • Le Crédit Mutuel
  • Le CIC
  • La Banque Postale