Rentrer dans la vie étudiante implique nécessairement d’entreprendre toutes les démarches attenantes dont celles relatives au logement. Les étudiants bénéficient d’aides au logement qui sont généralement calculées en fonction de leur situation personnelle et des ressources de leur famille. 

Qu’est-ce que l’aide personnalisée au logement ?

L’Aide Personnalisée au Logement est plus communément appelée l’APL. Il s’agit d’une aide allouée par la Caisse des Allocations Familiales (CAF) de chaque département. Cette aide est versée à toute personne qui est locataire d’un logement neuf ou ancien et qui a fait l’objet d’une convention entre l’État et le propriétaire. Cette convention vise à fixer un certain nombre de modalités telles que l’évolution du loyer, la durée du bail, etc. 

Et l’ALS et l’ALF ?

Il existe deux autres aides au logement accordées par la CAF. 

Il s’agit de l’Allocation de Logement à caractère Social (ALS) et de l’Allocation de Logement à Caractère Familial (ALF). 

L’ALF s’adresse aux personnes qui ne rentrent pas dans les critères définis pour bénéficier de l’APL et qui ont des enfants ou des personnes à charge ou qui forment un ménage marié depuis plus de 5 ans. 

L’ALS s’adresse aux locataires qui ne peuvent bénéficier ni de l’APL ni de l’ALF. 

Qui a droit à l’APL étudiant ?

L’APL étudiant s’adresse naturellement aux étudiants en situation précaire.

Un étudiant peut bénéficier d’une des trois aides au logement précitées s’il rentre dans les cas suivants :

  • être français ou étranger avec un titre de séjour en cours de validité
  • être locataire, colocataire ou sous-locataire
  • louer un logement décent
  • ne pas être logé gratuitement 
  • ne pas avoir de lien de parenté avec le propriétaire du logement loué 
  • avoir des ressources inférieures à certains montants fixés par la CAF. 
  • ne pas percevoir l’ALS ou l’ALF

L’APL est versée lorsque le logement lui-même remplit certaines conditions :

  • il doit être la résidence principale du locataire et il doit être conventionné,
  • il doit répondre à des critères de décence fixés par décret,
  • il doit mesurer au moins 9 mètres carrés pour une personne seule et au moins 16 mètres carrés pour un couple, 
  • il doit être occupé au moins 8 mois par an par le locataire. 

Quel est le montant de l’APL pour les étudiants ?

Le montant de l’APL pour les étudiants varie d’une situation à une autre comme toute APL. 

En effet, le montant de l’APL est fixé en fonction de plusieurs éléments qui sont pris en compte pour le calcul à savoir : 

  • le lieu de résidence
  • le nombre d’enfants et de personnes à charge 
  • le montant du loyer 
  • les ressources du foyer 

Les critères étant nombreux, il n’existe pas de montants fixes prédéfinis à l’avance. En revanche, il est possible de faire une estimation via une simulation sur le site de la CAF. 

Comment faire la demande ?

Pour faire une demande d’aide personnalisée au logement, il vous suffit de vous rendre sur le site de la caf.fr et de cliquer sur l’onglet “faire une demande de prestation”. Vous arrivez ensuite sur une page où vous sélectionner votre situation à savoir si vous êtes déjà allocataire de la CAF ou non. 

Il faudra ensuite suivre le processus instauré en ligne par la CAF en 4 étapes. 

De nombreux documents sont nécessaires afin de répondre correctement et précisément aux questions posées. Il faut avoir à porter de main son contrat de location, ses justificatifs de revenus et ses coordonnées bancaires. 

Si la CAF répond favorablement à la demande, l’étudiant va ainsi pouvoir bénéficier chaque mois du versement de son APL. Si l’étudiant est locataire, l’APL sera directement versé au propriétaire du logement (également au Crous si tel est le cas) qui déduira cette somme du montant total du loyer. 

Comment faire la demande ?

Quand faut-il faire la demande ?

Cette demande d’aide personnalisée au logement est à faire dès l’entrée dans le logement. En effet, il est important de savoir que le délai de mise en place d’un premier versement d’une APL prend en généralement 2 mois. 

En revanche, ce délai de carence ne s’applique pas aux étudiants qui conservent leur logement d’une année sur l’autre, la CAF envoyant une alerte en fin d’année universitaire à ses allocataires pour savoir s’ils conservent leur logement. 

Par ailleurs, il est à noter que le versement d’une APL n’est pas rétroactif. Cela signifie que même si vous vous rendez compte que vous êtes éligible à cette aide, vous ne pouvez pas la réclamer pour la période antérieure au jour de votre demande.