Les études supérieures sont synonymes d’une vie plus autonome, loin du confort de chez ses parents. Pendant cette période, les étudiants vont apprendre à gérer un budget, à faire leurs courses alimentaires et à se préparer eux-mêmes à manger. Il est possible également de prendre des repas dans des restaurants CROUS, mais pour avoir été moi-même étudiante, on n’est jamais mieux servi que par soi-même et il est plus facile de manger sain en préparant soi-même ce que l’on mange. Si cela peut être la source de petites angoisses au début, ce n’est pourtant pas bien sorcier – à condition de s’organiser.

L’alimentation des étudiants : quel constat ?

En me basant sur mon expérience, j’ai beaucoup profité de ma vie étudiante au début en matière d’alimentation. Loin de mes parents, la tentation était forte. Entre les soirées étudiantes, les sorties entre amis et la proximité des restaurants dans les villes étudiantes, il est très facile de mal manger. Burger, pizza et sushis étaient mes meilleurs amis. Toutefois, rapidement mon budget s’en est retrouvé impacté, sans compter les kilos que j’ai pris.

Il est nécessaire d’essayer d’avoir une alimentation saine, car c’est en partie pendant quand on est jeunes que notre corps se forme. Mal manger peut avoir des conséquences irréversibles sur le corps. Privilégiez au maximum les petits-déjeuners sains (c’est sans nulle doute le repas le plus important de la journée), les légumes, les fruits, les viandes blanches et le poisson, réputés pour être peu caloriques et sains. Les diététiciens donnent souvent pour conseil de manger des repas équilibrés à base de ces aliments, avec un laitage de temps à autre.

L'alimentation des étudiants : quel constat ?
Source : Shutterstock.com

Comment manger sain sans se ruiner ?

Cela étant dit, vous me direz que concilier un mode d’alimentation sain et son budget étudiant n’est pas toujours aisé. Les fruits et légumes coûtent cher, sans compter tout ce qui est viande blanche et poisson. Puis, il n’y a pas que l’alimentation qui puise dans le budget, mais aussi le logement, les manuels, l’électricité, etc. À cela, je ferais également appel à mon expérience. Lorsque j’ai compris qu’il fallait que je fasse attention à mes repas, j’ai essayé de trouver des astuces pour mes courses alimentaires, sans me ruiner. Avant cela, j’ai essayé de me renseigner au maximum sur quels aliments éviter ou au contraire privilégier, en me fiant à un programme national de nutrition. On est d’accord sur le fait qu’il faille plutôt opter pour les fruits et légumes et le poisson. Pour ce qui est du reste (viande blanche), je me suis fiée à des anciens conseils de ma diététicienne. Par ailleurs, ce programme donne également pour aliments gagnants : les œufs, le pain, le lait et les yaourts.

Étant boursière au dernier échelon, il a fallu que je fasse preuve d’astuce pour me procurer ces indispensables. J’allais souvent glaner sur les marchés en fin de matinée, car il n’est pas rare que les vendeurs fassent des prix très réduits sur des cageots de légumes et de fruits faute de les avoir vendus. J’essayais ensuite de les cuisiner vite, et de les congeler de façon à ce qu’ils ne s’abîment pas. Par ailleurs, il est utile de se renseigner sur les associations étudiantes au sein de votre établissement d’enseignement supérieur. Certaines (c’était le cas dans mon université), proposent des paniers bio dont le prix oscille en général entre 5 et 10 euros. Ces paniers étaient vraiment parfaits pour une personne, et permettaient d’avoir de la diversité en matière de végétaux, sans compter le côté biologique.

En parallèle, j’allais deux fois par semaine dans des restaurants CROUS, dont le repas est en règle générale assez équilibré pour un prix imbattable. C’est également souvent dans ces endroits que je pouvais profiter de protéines animales, et j’optais souvent pour du poisson ou des viandes blanches comme je vous le conseillais plus tôt.

Quels gestes adopter pour économiser sur l’alimentation ?

Les gestes à adopter pour économiser sur l’alimentation sont nombreux. Ne vous privez pas d’aller au restaurant ou de vous commander de temps en temps votre repas, sans cela vous risquez vite d’être frustrés et de faire une rechute. Néanmoins, essayez d’espacer les plaisirs et misez avant toute chose sur le fait de cuisiner par vous-mêmes. Cela vous fera faire des économies et sera meilleur pour votre santé.

Je vous recommande si vous voulez vous faire plaisir de temps en temps, d’aller voir l’application anti-gâchis TooGoodToGo. Cette application permet de profiter de paniers d’invendus chez des enseignes partenaires comme des boulangeries, des restaurants, des hôtels ou des magasins d’alimentation générale. Cela m’a permis de profiter d’aliments très bons et peu chers. Toutefois, le seul hic est qu’il n’est pas possible de choisir ce que le panier contient. Ce n’est donc pas toujours ce qui est le plus healthy, mais niveau bons plans budget : c’est le top !

Quels gestes adopter pour économiser sur l'alimentation ?
Source : Shutterstock.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here