Le facteur financier peut constituer un obstacle à l’obtention d’un diplôme universitaire, et la quantité d’options en termes de crédits peut être un peu écrasante. Alors, comment choisir le crédit le plus avantageux, quelles sont mes options, serai-je capable de le rembourser, quelle est la différence entre le prêt garanti par l’État et les banques ? Nous répondons à toutes vos questions.

Financez vos études intelligemment

Avant de demander un prêt étudiant, vérifiez si vous avez droit à des aides ou à des bourses. Même si les aides et les bourses ne couvrent pas la totalité de vos frais universitaires, vous pouvez tout de même économiser une bonne somme d’argent. Comme les aides et les bourses d’études ne doivent pas être remboursées, vous pouvez utiliser cet argent pour rembourser votre prêt étudiant ou en réduire le montant. Vous pouvez par exemple en placer une partie ou vous lancer dans le trading pour améliorer vos fins de mois, avoir plus d’argent pour vos études, ou financer des achats liés à votre scolarité. Vous trouverez des informations facilement sur les possibilités de devenir trader ou investisseur. Prenez bien le temps d’y réfléchir avant de vous lancer. Parlez-en à des professionnels qui pourront vous conseiller.

Demandez un prêt

Généralement, ce sont les banques qui prêtent de l’argent aux étudiants afin de financer leurs frais d’inscription en fac, leur hébergement, leurs achats d’ordinateur, de livres, etc. Les taux d’intérêt de ces prêts d’argent sont beaucoup plus attractifs que ceux des crédits à la consommation. Le TAEG est compris entre 1 et 2 %, voire parfois inférieur à 1 %, car certaines banques ont conclu des partenariats avec les universités. Sachez également qu’aucun prêt étudiant à taux 0 ou gratuit n’existe.

Dans tous les cas, vous devrez avoir plus de 18 ans et moins de 30 ans, disposer d’un garant et d’une assurance Invalidité décès et, bien sûr, avoir une carte étudiant. Les prêts étudiants sont accordés jusqu’à 50 000 euros au maximum, mais certains peuvent atteindre, avec d’excellentes garanties de votre part, 120 000 €. Si vous n’avez pas de caution à apporter pour votre prêt, l’État peut se porter garant à hauteur maximale de 20 000 €.

Lisez avant de signer

Personne ne souhaite être confronté à un casse-tête parce qu’il n’a pas lu une condition avant de contracter un prêt. Vous devez faire attention car les petits caractères sont souvent très importants. Posez toutes les questions que vous avez à poser, car les conseillers financiers sont là pour répondre à toutes vos interrogations. Assurez-vous que le contrat comprend toutes les conditions convenues et demandées à la banque, le taux d’intérêt, le montant, la durée, la valeur des versements, les dates de paiement et les pénalités en cas de non-respect. Après avoir signé, conservez une copie du contrat.

Créez un budget mensuel

L’établissement d’un budget mensuel est l’un des meilleurs moyens de planifier la destination de chaque euro gagné et dépensé. Il existe plusieurs façons d’établir un budget mensuel. Un simple stylo et un bout de papier suffisent, mais aujourd’hui, la plupart des banques proposent des outils de budgétisation financière via leur système en ligne. Quelle que soit la méthode choisie, il est essentiel de faire le bilan de vos revenus par rapport à l’ensemble de vos dépenses pour le mois. Les dépenses peuvent être divisées en deux grandes catégories : les dépenses essentielles et les dépenses non essentielles. Les éléments essentiels comprennent la nourriture, les services publics, le logement et le transport. Les éléments non essentiels, quant à eux, devraient inclure des choses comme la vie personnelle, le style de vie et les dettes.

Profitez de la période de différé pour économiser de l’argent

Les conseillers financiers suggèrent souvent de placer 20 % de votre revenu mensuel sur un compte d’épargne. Cette somme peut être affectée à un plan d’épargne, à un fonds d’urgence, à la retraite ou à des investissements. Une autre règle de base pour économiser de l’argent est de mettre de côté trois à six mois de frais de subsistance, y compris les paiements mensuels de logement, les paiements de factures, les services publics et autres factures mensuelles récurrentes.

Comme vous pouvez le constater, l’acquisition d’un prêt étudiant peut être le moyen d’atteindre vos objectifs personnels et professionnels. Toutefois, il est important de faire les bons calculs, de bien vous informer et de vous assurer que vous choisissez la meilleure option possible. En bref, il s’agit d’effectuer des recherches, de s’orienter et de résoudre les doutes que l’on peut avoir.